Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 03:22


Beijing, Lundi 4 août 2008 - 北京,2008 年8月4日,星期一

 
A quatre jours des J.O tout est fin prêt ou presque. 
Les bénévoles sont à leur poste un peu partout, les panneaux de signalisation bilingues anglais-chinois ou français-chinois sont en place, les avenues sont pavoisées, enrubannées, fleuries, placardées de "Beijing 2008" et de "One world one dream" THE slogan des J.O... et pourtant l'ambiance n'est pas tout à fait à la fête.
Avec l'arrivée des premières délégations étrangères, dans les quartiers aux alentours des lieux de compétition, les bars, cafés, boîtes de nuit et autres lieux de loisirs ont été fermés, les "mingong" (les ouvriers migrants qui ont tant trimés) renvoyés chez eux et les rues vidées de tout un petit monde de marchands ambulants, colporteurs, chiffonniers qui donnent son charme à la ville...

Les journalistes étrangers découvrent les joies d'exercer leur métier sous la dictature chinoise. 

Les J.O cette année risquent de ne pas être la fête internationale que l'on attend. Ce seront les Jeux de la Chine exclusivement. Les participants étrangers feront office de figurants et les médias étrangers devront se la boucler.  

Dommage ! C'était l'occasion pour le gouvernement chinois de faire un pas en avant vers le libéralisme.




Les bénévoles - 自愿者

Beijing a recruté plus de 70 000 bénévoles pour les J.O propement dits (ils ont suivi une formation spéciale) et 400 000 "volontaires municipaux".


Les bleus parlent les langues étrangères

Ce sont les guides culturels, touristiques et olympiques de Pékin et peuvent indiquer, entre autres,  les adresses des temples, des musées, des hôtels et les dates, heures et lieux des compétitions.

Dans le métro














 









Dans la rue


fermé




ouvert














Les volontaires municipaux, en blanc et rouge

Ils ne parlent pas les langues étrangères. Ce sont essentiellement des retraités qui sont disponibles et connaissent leur quartier comme leur poche. Ils vous indiqueront où, dans le coin, il y a une pharmacie, un restaurant de "baodu - 爆肚" (du "ventre éclaté, une spécialité de tripes de porc de Pékin), une poste, un masseur de pieds, quel bus prendre pour se rendre à tel ou tel endroit etc...




Accessoires indispensables pour patienter de longues heures sur l'avenue en pleine
chaleur : le sous-cul et l'éventail

 





En orange, les volontaires municipaux préposés aux bus



Leur tâche consiste à agiter leur petit drapeau pour arrêter les bus et faire monter les gens dedans en criant "faites la queue et dépêchez-vous !"


La déco


(la bande de gauche est réservée aux véhicules officiels des JO)

















Et, comme il se doit, le rouge est mis



























"un seul monde, un seul rêve"... vraiment ?




un manière de dissimuler les chantiers encore en cours




























Déco kitch




Si vous ne les connaissez pas encore, voici les mascottes (les fuwa - 福娃 ) des J.O de Beijing :

Beibei - 贝贝, la bleue (le poisson)
Jingjing - 晶晶,la noire et blanche (le panda)
Huanhuan - 欢欢, la rouge (la flamme olympique)
Yingying - la jaune (l'antilope tibétaine)
Nini - 妮妮, la verte (l'hirondelle)

En mettant la première syllabe de chaque nom l'une à la suite de l'autre, on obtient phonétiquement  la phrase "Beijing huanying ni" qui,  avec d'autres caractères se prononçant de la même façon, veut dire "Bienvenue à Beijing - 北京欢迎你".




Partager cet article

Repost 0
Published by Jilian - dans Actualité
commenter cet article

commentaires