Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 08:31

Juillet 2013

Au no.137 de la rue Chaoyangmennei dajie - 朝阳门内大街 à Beijing, une demeure princière oubliée, investie par les "lao bai xing" (le peuple) dans un habitat expéditif de brique et de broque...

Cette ancienne résidence du 13ème fils de l'empereur Kangxi des Qing et datant du 18ème siècle est, en plein coeur de Pékin, la proie des herbes folles, de fils électriques et de baraques en tout genre.

Probablement délaissée pendant la Révolution Culturelle, des pékinois s'y sont installés tant bien que mal en 1976, au moment du terrible tremblement de terre de Tangshan dont Beijing a subi de graves secousses et qui, par crainte, ne voulaient pas réintégrer leur immeuble d'habitation. 1976 étant aussi celle de la mort de Mao laquelle a mis un terme définitif à la Révolution Culturelle, le chaos devait être à son comble.

En 2001, le conseil d'état a appouvé l'introduction du Fu Wangfu dans la liste du patrimoine culturel national et le bâtiment est désormais protégé. Le coût de sa restauration est estimé à 700 millions de Yuans (plus de 86 millions d'Euros) sans compter la difficulté de reloger la population. Ce n'est pas encore prévu au budget de l'état.

En 2000, le Fu Wangfu a été officiellement déclaré monument protégé, comme l'atteste cette plaque.

En 2000, le Fu Wangfu a été officiellement déclaré monument protégé, comme l'atteste cette plaque.

Un monument oublié : le Fu Wangfu - 被人遗忘的建筑 :北京孚王府
le parvis sert de parking
le parvis sert de parking

le parvis sert de parking

les gardiens maintenant ignorés d'une gloire passée
les gardiens maintenant ignorés d'une gloire passée

les gardiens maintenant ignorés d'une gloire passée

des masures sous des toits princiers
des masures sous des toits princiers
des masures sous des toits princiers

des masures sous des toits princiers

des appendices malheureux
des appendices malheureux
des appendices malheureux
des appendices malheureux

des appendices malheureux

on devine la grandeur d'autrefois

on devine la grandeur d'autrefois

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Voyage Chine 09/12/2013 07:13

C’est vraiment dommage, ce monument a un peu perdu de son authenticité avec toutes ces installations modernes qui gâchent totalement le décor. Oui, on devine la magnificence du site à l’époque, même si le temps a fait ses ravages. Et quand est-ce que les travaux de réhabilitation sont prévus ? Le Fu Wangfu mérite de retrouver sa splendeur d’antan car il fait partie du patrimoine culturel chinois. Je ne sais pas si j’aurai l’occasion de faire un voyage en Chine un jour, mais je ferai volontiers un petit détour au centre de Pékin pour visiter cette ancienne demeure princière.