Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 15:20

 

Yinchuan, Province Autonome du Ningxia, Samedi 1er mai 2010-宁夏银川 2010 年5月1日 星期六

 

 

Les tombeaux des Xia de l'Ouest - 西夏陵

 

Le royaume de la dynastie des Xia de l'Ouest fut établi au début du 11e siècle sur un territoire au nord-ouest de la Chine occupant les provinces actuelles du Ningxia et du Gansu, une partie des provinces de la Mongolie Intérieure, du Shaanxi et du Qinghai. Le reste de la Chine était occupé par les dynasties rivales des Song et des Liao.  La dynastie des Xia, une ethnie physiquement proche des mongols,  fut anéantie par les Mongols en 1227.  Dans les tombeaux des Xia de l'Ouest sont enterrés neuf empereurs de la dynastie et leur suite (250 membres de la famille impériale et fonctionnaires).  C'est une nécropole parmi les plus grandes et mieux préservées de Chine.

Les vestiges qu'elle renferme, exhumés au cours de fouilles archéologiques entreprises depuis 1972 et toujours en cours, permettent de découvrir, petit à petit, une ethnie maintenant totalement disparue qui avait sa propre langue, orale et écrite, sa propre culture et son propre système de gouvernement.


  

cliquer sur les images pour les agrandir ou les télécharger



carte Chine

 

 

 

 

 

 

 

Xi-Xia-Ling---Mai-2010-045bis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Xi Xia Ling - Mai 2010 045ter

 

 

 

 

 

 

 

 

Xi Xia Ling - Mai 2010 028

 

 

 

 

 

 

Xi Xia Ling - Mai 2010 026

 

 

 

 

 

 

 


Xi-Xia-Ling---Mai-2010-032.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Xi Xia Ling - Mai 2010 035

 

 

 

 

 

 

 

Xi Xia Ling - Mai 2010 038

 

 

 

 

 

 

 

Xi Xia Ling - Mai 2010 041

 

 

 

 

 

Les monts Helan- 贺兰山, au pied desquels a été construite la nécropole

 

Xi Xia Ling - Mai 2010 037

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 09:40

Shanghai, 4 - 8 avril 2010  - 上海 2010 年4约4日至8日

 

cliquer sur les images pour les agrandir ou les télécharger


Shanghai est située sur un des bras du delta du Yang Tsé (长江 le Grand fleuve, pour les chinois), appelé le Huangpu - 黄埔, qui se jette dans la mer de Chine

 

china-map21

 

 

 

 

 

Très loin de Beijing, Shanghai... Loin, pas tant en kilomètres que par son atmosphère, son esprit, la façon de vivre de sa population... Alors que Beijing est une grande ville politique et culturelle, aux larges avenues aérées et aux maisons plutôt basses et où la tradition chinoise a encore son importance,  la ville de Shanghai, résolument moderne et influencée par l'occident, est ressérée autour de rues étroites écrasées par les tours et  vit à un rythme accéléré presque entièrement axé sur le commerce et les affaires internationales. Une autre Chine...

La vocation de Shanghai pour le commerce, les affaires et ensuite les relations internationales remonte à très loin dans son histoire

A l'origine un petit port de pêche, elle accède au rang de ville commerciale en 1074 sous la dynastie des Song. Au 17e siècle, sous la dynastie des Qing, elle devient le port le plus important de la région du delta du Yang-Tsé et le centre exclusif pour la collecte des impôts liés au commerce international pour toute la province du Jiangsu. Mais c'est au 19e siècle que Shanghai prend une réelle importance, sa position stratégique à l'embouchure du Yang-Tsé en faisant un point idéal pour le commerce international.

A l'issue des guerres de l'opium, deux "traités inégaux", signés l'un avec les britanniques l'autre avec les américains,  imposèrent à la Chine l'implantation  de concessions étrangères à Shanghai, entre la fin du 19e siècle et le début du 20e. En 1932, Shanghai était devenue la cinquième plus grande ville du monde et le lieu de résidence de 70 000 étrangers. Après 1949, les concessions furent fermées et la plupart des compagnies étrangères déménagèrent leurs bureaux à Hong-Kong. Ce n'est que en 1991 que la ville fut autorisée à se lancer dans les réformes économiques qui ont initié son développement spectaculaire actuel concrétisé par l'aménagement du quartier de Pudong à vocation entièrement internationale.

 

 

 

 

 

 

Le Bund - 外滩 : une porte de l'Occident sur la Chine

 

"Le Bund", c'est le nom anglais donné par les anglais à la rive ouest du Hangpu à Shanghai. Le mot "Bund" vient du mot hindi "band" qui veut dire "quai". Le Bund est à la fois le symbole douloureux de la domination étrangère sur Shanghai entre la fin du 19e siècle et les années 1940 mais aussi le lieu le plus réputé et le plus visité de toute la ville. C'est là que les banques, les compagnies, les hôtels et les magasins étrangers (essentiellement anglais, américains et français) s'étaient autrefois  implantés en y construisant des bâtiments du plus pur style européen.  Les drapeaux chinois fixés au sommet de chaque édifice nous rappellent que nous sommes en Chine.

 

 

 

Shanghai-Le Bund - Avril 2010 207 copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession internationale-Le Bund - Avril 2010 024

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession internationale-Le Bund - Avril 2010 026

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession internationale-Le Bund - Avril 2010 037

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession internationale-Le Bund - Avril 2010 072

 

 

 

 

 

 

  la première Rolls-Royce que je vois en Chine

 

Shanghai-Concession internationale-Le Bund-Rolls - Avril 20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession internationale-Le Bund - Avril 2010 030

 

 

 

 

 

 

   

Shanghai-Concession internationale-Le Bund - Avril 2010 034

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession internationale - Avril 2010 050 copy

 

 

 

 

Section piétonne de Nanjing lu - 南京路 (rue de Nankin) qui aboutit sur Le Bund

 

Shanghai-Nanjing lu - Avril 2010 263 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Renmin guangchang - Avril 2010 272bis copy

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Renmin guangchang - Avril 2010 286 copy

 

 

 

 

 

 

 

  Les maisons basses de l'ancienne concession française

 

 

 

Shanghai-Concession francaise - Avril 2010 138 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession francaise - Avril 2010 152 copy

 

 

 

 

 

 

 

C'est dans cette maison de la concession française qu'a été fondé, en 1921, à l'abri du contrôle des autorités chinoises, le Parti communiste chinois.

 

  Shanghai-Concession francaise-Maison PC - Avril 2010 126 co

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession francaise-Maison PC - Avril 2010 124 co

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession francaise-Maison PC - Avril 2010 119 co

 

 

 

 

 

 

Une rue donnant sur le  Bund avec vue sur le quartier de Pudong et la tour de la télévision situés sur la rive opposée du Huangpu

 

Shanghai-Concession internationale et Pudong - Avril 2010 0

 

 

 

 

Pudong - 浦东 : une porte de la Chine sur l'Occident

 

En 1990, Shanghai, après de longues années de ralentissement économique sous l'étau du régime communiste pur et dur, fait le projet de transformer le petit village de Pudong, sur la rive est du Huangpu, en une zone économique spéciale et en une vitrine de la Chine du 21e siècle.  La première construction, achevée en 1995, fut la tour de télévison, (l'affreuse) "Perle de l'Orient - 东方明珠广播电视塔", haute de 468 m et, pour les shanghaiens,  le symbole de la modernité. Entre 1995 et maintenant, le quartier de Pudong s'est entièrement recouvert de gratte-ciels et s'est doté d'un très bel aéroport international et du premier port en eaux profondes d'Asie. La tour du Shanghai World Financial Center - 上海环球金融中心, terminée en 2008 et haute de 492 m, était, jusqu'à cette année, la plus haute tour du monde.

La vocation internationale de Shanghai et plus particulièrement de Pudong sera couronnée par l'organisation de l'Exposition Universelle 2010.

Le site de l'expo est actuellement protégé, à l'égard des regards curieux, si bien que je n'ai pas pu l'apercevoir que de très loin et encore moins le visiter.

 

 

 

Pudong - 浦东 vu du Bund

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 056 copy

 

 

 

 

 

 Le plus grand port en eaux profondes d'Asie

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 058 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 059 copy

 

 

 

 

 

 

 

La tour du Shanghai World Financial Center - 上海环球金融中心 surnommée "le décapsuleur"

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 071bis copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 197 copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 203bis copy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Shanghai-Pudong - Avril 2010 224 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 195 copy

 

 

 

 

 

 

Vue sur la partie ouest de Pudong du haut de la tour du Shanghai World financial center

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 212 copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Pudong - Avril 2010 213 copy

 

 

 

Des restes du passé ancien de Shanghai 

 

 

 

le Temple de Jing An Si - 静安寺 (1216)

 

Shanghai-Jing An si - Avril 2010 155 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Jingansi - Avril 2010 162bis copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Jingansi - Avril 2010 167 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Jingansi - Avril 2010 172 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Jingansi - Avril 2010 175 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Jingansi - Avril 2010 176 copy

 

 

 

 

 

 

 

La maison du mandarin Pan Yunduan, appelée  Yu Yuan - 豫园, le jardin de la paix et du confort, (1577)

 

Shanghai-Yu yuan - Avril 2010 085 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Yu yuan - Avril 2010 090 copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Yu yuan - Avril 2010 095 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Yu yuan - Avril 2010 099 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Yu yuan - Avril 2010 096 copy

 

 

 

 

 

Magasin d'articles de calligraphie, les Quatre trésors du lettré - 文房四宝

 

Shanghai-Concession internationale-boutique calligraphie -

 

 

 

 

 

Statue de Bouddha (Musée de Shanghai)

 

Shanghai-Musee-Bouddha - Avril 2010 244 copy

 

 

 

 

 

 

Statue de courtisane de la dynastie Tang (Musée de Shanghai)

 

Shanghai-Musee-Dame Tang - Avril 2010 246 copy

 

 

 

 

  Shanghai-Musee-Dame Tang - Avril 2010 247 copy

 

 

 

 

 

 

 

Mais Shanghai est en Chine et comme partout en Chine...

 

 

 

Même avec un revenu très modeste, elles se saignent pour se faire faire le "book", le livre du plus beau jour de leur vie. Des entreprises spécialisées proposent des "packages" pour des prise de vue comprenant la location des tenues

 

Shanghai-Concession internationale-mariage - Avril 2010 051

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession internationale-mariage - Avril 2010 053

 

 

 

 

 

Dans le sud de la Chine, le linge est mis à sécher aux fenêtres enfilé sur de longues tiges de bambou ou de métal

 

Shanghai-Concession internationale-linge - Avril 2010 076 c

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Loushanguan-linge - Avril 2010 117 copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Concession internationale-Velo cargo - Avril 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Loushanguan-marchande - Avril 2010 106 copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Luoshanguan - Avril 2010 288 copy

 

 

 

 

 

 

Partie de cartes sur la Place du Peuple - 人民广场

 

Shanghai-Renmin guangchang-Jeux - Avril 2010 276 copy

 

 

 

 

 

Partie d'échecs chinois

 

Shanghai-Renmin guangchang-Jeux - Avril 2010 277 copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Renmin guangchang-Jeux - Avril 2010 279 copy

 

 

 

 

 

 

 

Bâtiments des années 1950-1980

 

à l'origine, celui-ci ne devait pas être un "bar-club"

 

Shanghai-Loushanguan - Avril 2010 103 copy

 

 

 

 

 

Shanghai-Loushanguan - Avril 2010 105 copy

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Loushanguan - Avril 2010 108 copy

 

 

 

 

La Suzhou river - 苏州河 qui longe Shanghai au nord : ses rives ne sont pas le Bund !

 

Shanghai-Suzhou he - Avril 2010 004 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Suzhou he - Avril 2010 112 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai-Suzhou he - Avril 2010 110 copy

 

 

 

 


Sympas !

 

Shanghai-Yu yuan - Avril 2010 098bis copy

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 06:24

Beijing, Samedi 14 novembre 2009 - 北京,2009 年11月14日星期六

La Forêt de pagodes de la Montagne Argentée - 银山塔林

A une heure de route à l'ouest de Beijing, ce site, dédié autrefois à l'accomplissement des rites bouddhistes, date de la dynastie impériale des Tang (618-1907) et fut en activité jusque sous la dynastie des Qing (la dernière dynastie . 1644-1911).
Hormis de nombreux stupas, se trouvaient également des temples au rayonnement très important qui furent totalement détruits par les japonais pendant la guerre sino-japonaise en 1941. Sont encore intacts quelques stupas.
La montagne elle-même est un superbe lieu de randonnée.


cliquer sur les photos pour les agrandir ou les télécharger


























Un petit sanctuaire taoïste construit par les paysans de la région pour protéger leur village.
Ces sanctuaires sont nombreux à la campagne. Ils sont toujours bâtis sur une petite terrasse abritée sous un pin.














Les peintures sur les murs racontent (probablement) une histoire qui se passe dans le ciel d'écrits sacrés que l'on veut dérober.




















Au village de Wangbaochuan - 王宝钏 l'âne, sur la noria, fait de la farine de soja







Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 09:27


Samedi 17 octobre 2007 - 2009 年10月17日 星期六


La Grande Muraille à Yangbianling - 样边岭长城

Il s'agit d'un tronçon de la Grande Muraille un peu particulier par son histoire et sa construction par rapport au reste de la muraille.
Il fut construit sous la dynastie des Ming au 14e siècle de notre ère, c'est à dire plus de 1 400  ans après celle dont Qin Shi Huangdi, l'empereur de la dynastie des Qin, avait initié la construction au 2e siècle avant J-C. Entretemps la muraille avait été franchie par les Mongols qui, après avoir régné pendant 100 ans ont été chassés par les Ming. L'empereur Zhu Yuanzhang, voulant renforcer la section de la  muraille qui passe au nord de Pékin a d'abord fait construire une muraille de 3 kms (à vol d'oiseau) pour servir de modèle. La muraille, à cet endroit, est faite de dalles de granit enchâssées dans des briques. Les espaces entre les briques sont colmatés avec de la chaux pulvérisée ce qui lui rend un aspect très lisse.


Pour agrandir les photos, cliquer dessus


Il faut d'abord aller la chercher, la muraille
(mais comment ont-ils donc fait pour monter les pierres jusque là-haut ?)




























































Partager cet article
Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 06:41

Beijing, Samedi 25 juillet 2009 - 北京, 2009年7月25日,星期六

La Grande Muraille à Xiangshui hu (le Lac des eaux qui grondent) bis - 响水湖长城 

J'aime les parties très reculées et non restaurées de la Grande Muraille pas facilement accessibles au marcheur.
C'est là que l'on réalise l'ampleur du travail effectué par des milliers d'hommes qui, sous les coups de fouet, ont bâti, au fil de plusieurs siècles, ce mur de 6700 kms,  pierre par pierre, au milieu d'un environnement sauvage et isolé de tout.
Une pure folie, qui s'est avérée au cours de l'histoire tout à fait inutile, et ne sert plus maintenant que pour le plaisir des yeux et l'émotion. Mais quelle émotion !

























Partager cet article
Repost0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 09:27

Beijing, Dimanche 12 avril 2009 - 北京,2009年4月12日星期日


Retour à Yunmengshan - Symphonie de roc et d'eau




























Partager cet article
Repost0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 06:40

Beijing, Dimanche 29 mars 2009 - 北京,2009年3月29日,星期日


Printemps sur la Grande Muraille à Sanchacun - 三岔村长城





























A plus d'une heure de marche du premier village, le long d'un chemin accidenté,
la rencontre improbable  avec Bouddha, assis sur son lotus


















Partager cet article
Repost0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 07:04

Beijing, Samedi 2 mars 2009 - 北京,2009年3月2日星期六


Le Palais du Prince Gong, a "hébergé" pendant de longues années le Conservatoire National de Musique et seule un petite partie était ouverte au public.  Fermé pendant deux ans pour restauration, il a réouvert ses portes pendant les JO 2008 et peut être désormais visité dans son intégralité. Construite en 1776, cette grande demeure d'une surface totale de 32000 m2, située au bord du Lac Houhai, au nord de  la Cité Interdite, a été construite en 1776 pour servir de  résidence à Heshen, un ministre favori de l'empereur Qianlong  (1711-1799) de la dynastie des Qing (la dernière dynastie chinoise). Pervers et corrompu (l'officiel le plus corrompu de l'histoire chinoise), Heshen fut condamné à mort par l'empereur ayant succédé à Qianlong, et sa maison confisquée servit successivement de demeure à plusieurs princes de la dynastie dont le dernier fut le Prince Gong.


De ces palais un peu trop grandioses pour mon goût, j'aime surtout les toits dans les arbres

































les fenêtres entre deux jardins





et les arrière-cours interdites au public






Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 01:48

Beijing. Samedi 25 octobre 2008 - 北京, 2008 年10月25日星期六

Un désert à Beijing - Tianmo - 天漠 ou le "Désert céleste" 

Le désert approche de Beijing. De forts vents de sable, en provenance du désert de Gobi, soufflent chaque année sur la zone de Longbaoshan - 龙宝山, à 80 kilomètres au nord-ouest de Beijing, 90 000 tonnes de sable environ au total. A Longbaoshan, qui fut autrefois une contrée de forêts et de lacs où chassaient les empereurs, on pourrait se croire, par endroits, à la lisière du Sahara.
Des efforts de reboisement de la région, pour protéger Beijing notamment, se sont, jusqu'à présent, montrés vains. Mais, à Longbaoshan, ce qui fut pris pour une malédiction il y a quelques années fait désormais des heureux. Le désert a été transformé par les paysans en un lieu de balades à cheval ou à dos de chameau voire de piste de course de 4 x 4. La dune, devenue manne touristique et baptisée "Tianmo - 天漠" (Désert céleste) a servi de décor à de nombreux films et séries télévisées.



Certains trouvent le désert monotone !




 
























 







 

 

















 











Partager cet article
Repost0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 02:00
Beijing, Vendredi 18 janvier 2008 北京2008118日星期
 

Les toits de la Cité Interdite

La Colline de Charbon domine la Cité Interdite, demeure des empereurs des trois dernières dynasties, sur son côté nord. Du sommet on a vue sur l’enfilade des toits. Il a neigé. La brume épaisse rend invisibles les siècles qui se sont écoulés.

La Colline de Charbon – 煤山 (Meishan), appelée plus couramment en chinois la Colline au beau paysage – 景山(Jingshan), a été aménagée avec les déblais provenant des fossés de la Cité Interdite, à l’époque de la dynastie des Yuan (1206 – 1368). Selon une tradition, l’empereur aurait fait accumuler sous la colline de grandes quantités de charbon d’où son nom de Colline de Charbon.


undefined



undefined




undefined



undefined
Partager cet article
Repost0