Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 14:40

Le quartier de Shichahai 什刹海 “Le lac des dix monastères à Beijing”

Je montre souvent sur ce blog des photos du quartier de Shichahai sans jamais vraiment le présenter. Situé au nord-ouest de la Cité Interdite, le centre géographique de Beijing, ce quartier comprend trois lacs, Qianhai 前海 « le lac de devant », Houhai 后海 « le lac de derrière » et Xihai 西海 « le lac de l’ouest ». Son histoire remonte à la dynastie des Jin (1115-1234), mais c’est sous la dynastie des Yuan (1271-1368) qu’il connut une véritable prospérité. L’ingénieur hydraulique Guo Shoujing 郭守敬 (1231–1316), également astronome de génie, fut chargé par l’empereur Kubilai Khan d’améliorer le système de circulation et d’approvisionnement en eau de la ville qui, à l'époque, s’appelait Dadu (大都 « la grande capitale »). Il connecta les trois lacs, ainsi que d’autres voies d’eau des environs, au Grand Canal (大运河 dayunhe) lequel, depuis le 6e siècle, sous la dynastie des Sui , reliait le Fleuve Jaune (黄河 Huang he) au Yangtsé (长江 Changjiang). C’est ainsi que Dadu, future Beijing, fut reliée à la ville de Hangzhou 杭州 et au Yangtsé, coulant du nord au sud sur une longueur totale de 1011 kms. Le quartier, qui s’appelait alors Jishuitan (积水潭 « le Bassin de convergence des eaux »), devint un lieu d’échanges très important avec de nombreux commerces et marchés. Sous la dynastie des Ming , le quartier fut rebaptisé Shichahai 什刹海, en référence aux dix monastères (ou temples) qui y existaient à l’époque et ne sont plus qu’au nombre de deux de nos jours. Dès cette époque, le transport de marchandises se faisant moins aisé à partir du centre de Beijing, les rives des lacs furent abandonnées pour le commerce et devinrent un lieu de promenade et de détente et le sont encore.

 

 

Plan de Beijing à l'époque actuelle, à l'intérieur du 3ème périphérique. Les trois lacs de Shichahai sont entourés.

Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午

Il y a ceux qui prennent du bon temps

Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午

Et ceux qui travaillent

Ramassage des algues

Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午

Installation de supports pour planter des lotus

Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 11:03
38 degrés à l'ombre... Beijing est sous une cloche opaque d'humidité... Je suis allée chercher la fraîcheur le long de la Baihe 白河 - la Rivière blanche.
 
La balade le long de la rivière m'a fait penser à un poème chanté (un "ci 词) de Xin Qiji 辛弃疾 (1140-1207) un grand peintre, calligraphe et poète de la dynastie des Song du Sud.
                                               
                                        (生查子) 独游雨岩
溪边照影行,
天在清溪底。
天上有行云,
人在行云里。
高歌谁和余,
空谷清音起。
非鬼亦非仙,
一曲桃花水。
 
transcription en pinyin 
 
 
xī biān zhào yǐng háng ,
tiān zài qīng xī dǐ 。
tiān shàng yǒu háng yún ,
rén zài háng yún lǐ 。
gāo gē shuí hé yú ,
kōng gǔ qīng yīn qǐ 。
fēi guǐ yì fēi xiān ,
yī qǔ táo huā shuǐ
 
 
(ma traduction)
 
Me promenant seul le long de la falaise de la pluie
(Sur l’air de la chanson de l’aubépine)
 
De la rivière me viennent de belles images,
Le ciel est bas, au fond de l’onde claire.
Des nuages traversent le ciel et je marche dedans.
Qui chante si fort avec moi ma joyeuse chanson ?
Le son monte de la vallée vide.
Ce n’est ni un fantôme ni une fée,
Mais l’eau frémissante chargée d’aubépines.

La poésie calligraphée au pinceau en style cursif (行书 xingshu)

Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Partager cet article
Repost0
20 février 2021 6 20 /02 /février /2021 08:19

玉渡山 Yudushan - "la Montagne du gué de jade" - se trouve à 60 kms au nord de Beijing, dans le district de Yanjing - 燕京。

C'est un lieu de balade très tranquille - un agréable équilibre en pleine nature de lacs, forêts et ruisseaux. Offrant peu de distractions à part celle de profiter pleinement de la nature sauvage,  elle attire peu de visiteurs, les chinois étant, dans l'ensemble, avides d'attractions et d'animations. En hiver, par contre, l'enneigement de Yudushan étant long et intense, une partie du parc national est, sur une superficie relativement réduite cependant, emménagée en piste de luge et patinoire qui attirent les foules. Heureusement, il suffit de s'en éloigner un peu pour profiter du chant des ruisseaux et du lac gelé déserté laissés aux amoureux de la nature. (voir un prédédent article sur Yudushan). 

 

 

Dernier jour d'hiver à Yudushan - 玉渡山冬天的最后一天
Dernier jour d'hiver à Yudushan - 玉渡山冬天的最后一天
Dernier jour d'hiver à Yudushan - 玉渡山冬天的最后一天
Dernier jour d'hiver à Yudushan - 玉渡山冬天的最后一天
Dernier jour d'hiver à Yudushan - 玉渡山冬天的最后一天
Dernier jour d'hiver à Yudushan - 玉渡山冬天的最后一天
Dernier jour d'hiver à Yudushan - 玉渡山冬天的最后一天
Dernier jour d'hiver à Yudushan - 玉渡山冬天的最后一天
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 09:56

Le rouge est une couleur porte-bonheur en Chine. La tradition veut que les pékinois aillent, admirer et photographier les arbres qui, à l’automne, tournent au rouge entre la fin octobre et la mi-novembre.

« 看红叶 kan hong ye – admirer les feuilles rouges » à l’automne est aussi important et indispensable que manger des raviolis à minuit lors du réveillon du nouvel an lunaire ou contempler la lune le soir de la Fête de la mi-automne.  

Mais la nature n’offre pas que le spectacle de ses feuilles rouges… Les flancs des montagnes offrent aux regards des promeneurs un feu d’artifice multicore.  

Merci à la nature qui fait tout ce qu’elle peut pour que nous gardions le moral par ces temps difficiles.

Les photos ont été prises à « La vallée des plantes médicinales – 药王谷 yaowang gu » et à « Pofengling - 坡峰岭 » près de la ville de Zhoukoudian周口店, dans le district de Fangshan房山au sud-ouest de Beijing.

L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
Ex-votos

Ex-votos

L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
L’automne multicolore à Zhoukoudian – 周口店五彩的秋天
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2020 6 31 /10 /octobre /2020 10:20

五座楼山 wuzuolou shan – La Montagne des Cinq Tours se situe à l’ouest du district de Miyun – 密云, à deux heures de route au nord-est de Beijing. Ancien site militaire sous la dynastie Ming (1368-1644), elle doit son nom à cinq vieilles tours encore debout qui servaient de tours de guet.

La montagne haute de 1020 mètres, après une montée pédestre assez raide de deux ½ à trois heures, à travers forêts épaisses et chemins buissonneux, offre à son sommet, une vue superbe sur le réservoir de Miyun qui alimente Beijing en eau.

Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Randonnée à la Montagne des Cinq Tours - 上五座楼山徒步
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 08:46

En cette période sombre et bouleversée, j'ai envie de voir et montrer des images apaisantes. 

La "Galerie de peintures de paysages de cent lis - 百里山水画廊" se situe, au nord-ouest de Beijing, dans la zone de conservation écologique du district de Yanjing - 延庆区. Elle offre au regard du visiteur, le long d'une route d'une cinquantaine de kms (100 lis) une grande variété de jolis paysages, d'où son nom. C'est un lieu de prédilection pour les randonneurs à vélo. La route sinueuse ne présente que des pentes douces et il est facile de s'arrêter à tout moment pour contempler les paysages et visiter quelques sites.   

 

 

 

La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
La Galerie de peintures de paysages - 百里山水画廊
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2020 6 03 /10 /octobre /2020 14:28
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城

Symbole de la démesure chinoise, la Grande Muraille n’a, militairement et historiquement, servi à rien puisqu’elle n’a pas réussi à empêcher le déferlement des troupes mongoles et mandchoues sur le territoire chinois, mais fait maintenant l’émerveillement des visiteurs et est un lieu de prédilection pour les randonneurs en Chine. Elle parcourt le sommet de milliers de kilomètres de crêtes et n’offre jamais au regard des habitués le même spectacle… On y revient toujours… Abrute et vertigineuse en certains endroits, badine et tranquille en d’autres, elle monte à l’assaut d’apics rocheux comme un dragon furieux ou se faufile comme un serpent paresseux à travers les hautes herbes qui envahissent les pentes plus douces… La randonnée sur la muraille de Panlongshan 蟠龙山 (la montagne du dragon qui sinue) à Gubeikou 古北口, près de Beiing, dans des senteurs qui rappellent la menthe, la sauge et le romarin, est paisible et sereine. On en oublie que cette muraille fut autrefois construite à des fins militaires.

La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
La Grande Muraille de Panlongshan : un serpent qui sinue - 古北口的蟠龙山长城
Partager cet article
Repost0
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 15:36

Première journée où le port du masque n'est plus obligatoire en plein air. Les autres mesures de sécurité sont inchangées - traçage, prise de température, résidences et quartiers barricadés. Pour aller se balader sur les rares sites ouverts près de Beijing il faut réserver son entrée à l'avance, le nombre de visiteurs par jour étant limité. L'avantage est que les lieux sont presque déserts et, sans masque, on respire enfin la fraîcheur et la pureté de l'air et de l'eau !

La balade m'a rappelé ce poème de Li Bai - 李白, alors qu'il vivait retiré dans les montagnes, à un moment de sa vie où il découvrait le bouddhisme Zen.

(Li Bai- 李白 , 701-762 (sous la dynastie des Tang), connu aussi sous le nom de Li Bo, éternel exilé, est considéré comme un des plus grands poètes chinois de tous les temps)

 

山中问答

問余何意樓碧山,

笑而而不答心自閑。

桃花流水窅然去

别有天地非人間。

 

Un dialogue dans la montagne

On me demande pourquoi je vis dans le Mont Bleu *
je ris et ne réponds pas, le cœur libre,
les fleurs des pêchers s’éloignent au fil de l’eau
il y a sous le ciel un autre monde que celui des hommes

 

* une montagne dans le Hubei où a vécu Li Bai

 

 

Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游

Elles ont voulu immortaliser cette première journée sans masque après quatre mois passés le visage caché.

Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2019 5 19 /07 /juillet /2019 12:18

Dans cet ancien centre industriel de composants électroniques pour l'armée (une coopération entre la Chine et l'Allemagne de l'Est) tombé en désuétude au début des années 1980 et transformé au fur et à mesure en "centre d'art" vers les années 2000 par des artistes innovants qui  installèrent petit à petit leurs ateliers et ouvrirent des galeries dans les anciennes "sweat shops" abandonnées. Cafés, restaurants, librairies, magasins de design vinrent se mêler à l'art pur et dur, faisant de l'endroit une immense foire de curiosités où, au cours d'une promenade, chacun peut y satisfaire son intérêt culturel ou plus trivial. Un concept de "mélange des genres" peu prisé en Europe  mais que je trouve particulièrement attrayant.

J'ai déjà publié des photos de 798, un lieu que je hante souvent..

Ce que j'offre ici est une balade irrationnelle à travers les allées de cet immense espace dont une grande part reste encore à défricher.

Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Partager cet article
Repost0
4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 12:15

Voir la biographie du docteur Bussière au chapitre précédent : Le docteur Bussière, un héros français en Chine.

Durant les 41 années où il vécut dans la capitale chinoise, de 1913 à 1954, le docteur Jean Jérôme Augustin Bussière soigna les habitants, consacra ses efforts à la lutte contre les envahisseurs japonais, et contribua surtout à promouvoir les échanges et l'amitié entre la Chine et la France.

La maison qu'il fit construire en 1923 à l'ouest de Beijing, près de l'actuel village de Sujiatuo - 苏家坨镇, dans le district de Haidian - 海淀, près des Xishan - 西山 (Montagnes de l'ouest), et connue sous le nom de "Jardin Bussière - 贝家花园", servit de lieu de rencontre aux intellectuels français et intellectuels chinois francophones et/ou francophiles. Li Shizeng - 李石曾, un intellectuel anarchiste, important promoteur des relations franco-chinoises dans la première moitié du 20ème siècle, Saint-John Perse, poète et Prix Nobel qui y écrivit son long poème "Anabase", André d'Hormon, sinologue renommé et Pierre Theilard de Chardin, le père jésuite philosophe, furent des habitués du "Salon Bussière" qui se tenait régulièrement au Jardin Bussière.

Le Jardin Bussière servit également de base à la lutte contre les envahisseurs japonais et de refuge aux soldats communistes et aux habitants des environs qui y reçurent des soins gratuits. 

Le "Jardin Bussière" maintenant se visite. En 2001, il fut désigné "relique culturelle" sous la protection de la Municipalité de Haidian et, en 2011, porté sur la liste des sites historiques et culturels de Beijing placés sous la protection du gouvernement.

En 2014, à l'occasion du cinquantenaire des relations entre la France et la Chine, sa rénovation fut partiellement achevée. Certains bâtiments sont encore en cours de restauration.

 

 

NB : les photos en noir et blanc sont tirées d'une exposition qui se tient actuellement dans le Jardin Bussière

Le Jardin Bussière - 贝家园 entre 1923 et 1954

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园

Le Salon Bussière

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园

La vie dans le Jardin Bussière

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le docteur Bussière avec sa jeune épouse, Wu Sidan - 吴似丹

Le docteur Bussière avec sa jeune épouse, Wu Sidan - 吴似丹

Le "Jardin Bussière - 贝家花园 de nos jours

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
La maison du bas avec une tour pour le repos des soldats et des malades.
La maison du bas avec une tour pour le repos des soldats et des malades.

La maison du bas avec une tour pour le repos des soldats et des malades.

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Vue de la maison du haut
Vue de la maison du haut

Vue de la maison du haut

Une des deux maisons du haut. Destinée maintenant à l'organisation de rencontres et séminaires.

Une des deux maisons du haut. Destinée maintenant à l'organisation de rencontres et séminaires.

Partager cet article
Repost0