Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 04:04

Hangzhou 杭州, capitale de la province du Zhejiang 浙江, est située au sud du Delta du fleuve Yangtsé 长江. La ville longe les rives du Lac de l’Ouest 西湖xihu, d’une circonférence de 15 kms, entouré de montagnes aux nombreux temples et pagodes.  Le Lac de l’Ouest, qui a fait la réputation de Hangzhou, inspire poètes et peintres depuis le 9ème siècle.  Le parc paysager du Lac de l’Ouest 杭州西湖风景名胜区a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2011.

Deux très grands poètes de la Chine ancienne, Bai Juyi白居易(772-846), de la dynastie des Tang 唐,et Su Shi 苏轼- nom de lettré Su Dongpo苏东坡-(1037-1101), de la dynastie des Song , ont été tous deux gouverneurs de Hangzhou. En tant que tels ils ont, chacun à son époque, réalisé d’importants travaux d’amélioration des rives et de l’eau du lac, mais ce sont les nombreuses poésies que le lac leur a inspirées qui sont restées célèbres à travers les siècles. Un autre très célèbre admirateur du Lac de l’Ouest fut Ouyang Xiu 欧阳修(1007-1072), politicien, historien, poète et calligraphe de la dynastie des Song auquel il consacra de nombreux poèmes.

 

Su Dongpo 苏东坡

1.

Ecrit ivre le 27ème jour du 6ème mois au pavillon d’où j’ai vue sur le lac

Pas encore retiré, je recherche cependant la vie tranquille,

Une longue retraite vaut mieux qu’une courte. 

Sans toit sous lequel m’installer en paix,

Mon pays natal n’a pas de lac ni de montagnes aussi beaux.

 

六月二十七日望湖楼醉书

未成小隐聊中隐,可得长闲胜暂闲。

我本无家更安往,故乡无此好湖山

 

 

Liu yue er shi ai ri wang hu lou zui shu 
Wei cheng xiao ying liao zhong ying, ke dei chang xian sheng zan xian
Wo ben wu jia geng an zhu, gu xiang wu ci hao hu shan

                                                                                                                                 

                                                                                                                         (Traduction : Jilian 吉莲)

L’ivresse est un état récurrent dans les poésies de Su Dongpo. Elle reflète ici le sentiment d’incertitude et de regret de celui qui arrive à la fin de sa mission et doit quitter un lieu qu’il aime. 

 

Le Lac de l'Ouest à Hangzhou en poésies - 杭州西湖之诗歌
Le Lac de l'Ouest à Hangzhou en poésies - 杭州西湖之诗歌

Su Dongpo 苏东坡

2.

Buvant près du lac : beau temps suivi par la pluie

Claire et lumineuse  l’onde sous le soleil,

Magiques les montagnes voilées de la pluie.

Lac de l’Ouest et Dame de l’Ouest peuvent se comparer,

Légère poudre ou fard épais leur pareillement convient.

 

饮湖上初晴後雨

水光潋滟晴方好,山色空濛雨亦奇。

欲把西湖比西子,淡妆浓抹总相宜

 

yǐn hú shàng chū qíng hòu yǔ
shuǐ guāng liàn yàn qíng fāng hǎo ,shān sè kōng méng yǔ yì qí
yù bǎ xī hú bǐ xī zǐ,  dàn zhuāng nóng mǒ zǒng xiāng yí

 (Traduction : Jilian 吉莲)

La légende veut que le Lac de l’Ouest soit une réincarnation de Xishi (Dame de l’Ouest), une des quatre beautés de la mythologie chinoise dont la beauté détruisit une armée et conduisit un royaume à sa ruine. Ici Su Dongpo évoque non seulement la beauté physique du lac mais également sa sensualité.

                                                                                                         

Le Lac de l'Ouest à Hangzhou en poésies - 杭州西湖之诗歌
Le Lac de l'Ouest à Hangzhou en poésies - 杭州西湖之诗歌

Bai Juyi 白居易

Printemps sur le lac (extrait)

Le printemps est là, le lac comme une image peinte, sommets rebelles le long des rives, eau tranquille et étale.                                                              

Pins rebelles en rang sur les pentes des montagnes,  mille couches émeraude, la lune brille sur le coeur des vagues, perle unique.                                 

Fils d’un tapis bleu-vert, tiges du riz précoce arrachées, ceinture d'une jupe verte en damas, étendue de jeunes roseaux.                                                         

Je ne peux toujours pas me résoudre à quitter Hangzhou, la moitié de ce qui me retient est sur ce lac.                                                       

 

春题湖上

湖上春来似画图,乱峰围绕水平铺。
松排山面千重翠,月点波心一颗珠。

碧毯线头抽早稻,青罗裙带展新蒲。
未能抛得杭州去,一半勾留是此湖。

 

Chun ti hu shang                                                                                                                                                        

Hu shang chun lai si hua tu, luan feng wei rao shui ping pu.
Song pai shan mian qian chong cui, yue dian po xin yi ke zhu. 
Bi tan xian tou chou zao dao, qing luo qun dai zhan xin pu.

Wu neng pao dei Hangzhou qu, yi ban gou lliu shi ci hu.

 

                                                                                                                                     (Traduction : Jilian 吉莲)

Le Lac de l'Ouest à Hangzhou en poésies - 杭州西湖之诗歌
Le Lac de l'Ouest à Hangzhou en poésies - 杭州西湖之诗歌

Ouyang Xiu 欧阳修 

 

De la série “La cueillette du mûrier”  採桑子 Cai sangzi

Un bateau peint transportant du vin

Un bateau peint transporte du vin - le Lac de l’Ouest est agréable,
 rythme empressé et foisonnant des flûtes et des cordes.

On se passe rapidement une coupe de jade.

Flottant paisiblement sur les eaux calmes je m’endors ivre.

Les nuages avancent sous le bateau en mouvement,                                                                l’eau est transparente et fraîche.

Je regarde en haut et en bas, je m’attarde.

Je soupçonne que dans ce lac il y a un autre Ciel.

                     

画船载酒西湖好

画船载酒西湖好,急管繁弦。

玉盏摧传。

稳泛平波任醉眠。

行云却在行舟下,空水澄鲜。

俯仰留连。

疑是湖中别有天。

 

Huà chuán zài jiǔ xīhú hǎo           

Huà chuán zài jiǔ xīhú hǎo, jí guǎn fán xián. 

Yù zhǎn cuī chuán,

Wěn fàn píng bō rènzuìmián.                                                                                                                    

Xíng yún què zài xíng zhōu xià, kōng shuǐ chéng xiān. 

Fǔyǎng liúlián. 

Yí shì hú zhōng bié yǒu tiān.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        (Traduction : Jilian 吉莲)

Le Lac de l'Ouest à Hangzhou en poésies - 杭州西湖之诗歌
Le Lac de l'Ouest à Hangzhou en poésies - 杭州西湖之诗歌
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 11:03
38 degrés à l'ombre... Beijing est sous une cloche opaque d'humidité... Je suis allée chercher la fraîcheur le long de la Baihe 白河 - la Rivière blanche.
 
La balade le long de la rivière m'a fait penser à un poème chanté (un "ci 词) de Xin Qiji 辛弃疾 (1140-1207) un grand peintre, calligraphe et poète de la dynastie des Song du Sud.
                                               
                                        (生查子) 独游雨岩
溪边照影行,
天在清溪底。
天上有行云,
人在行云里。
高歌谁和余,
空谷清音起。
非鬼亦非仙,
一曲桃花水。
 
transcription en pinyin 
 
 
xī biān zhào yǐng háng ,
tiān zài qīng xī dǐ 。
tiān shàng yǒu háng yún ,
rén zài háng yún lǐ 。
gāo gē shuí hé yú ,
kōng gǔ qīng yīn qǐ 。
fēi guǐ yì fēi xiān ,
yī qǔ táo huā shuǐ
 
 
(ma traduction)
 
Me promenant seul le long de la falaise de la pluie
(Sur l’air de la chanson de l’aubépine)
 
De la rivière me viennent de belles images,
Le ciel est bas, au fond de l’onde claire.
Des nuages traversent le ciel et je marche dedans.
Qui chante si fort avec moi ma joyeuse chanson ?
Le son monte de la vallée vide.
Ce n’est ni un fantôme ni une fée,
Mais l’eau frémissante chargée d’aubépines.

La poésie calligraphée au pinceau en style cursif (行书 xingshu)

Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Me promenant seule le long de la rivière Baihe - 独游雨岩
Partager cet article
Repost0
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 15:36

Première journée où le port du masque n'est plus obligatoire en plein air. Les autres mesures de sécurité sont inchangées - traçage, prise de température, résidences et quartiers barricadés. Pour aller se balader sur les rares sites ouverts près de Beijing il faut réserver son entrée à l'avance, le nombre de visiteurs par jour étant limité. L'avantage est que les lieux sont presque déserts et, sans masque, on respire enfin la fraîcheur et la pureté de l'air et de l'eau !

La balade m'a rappelé ce poème de Li Bai - 李白, alors qu'il vivait retiré dans les montagnes, à un moment de sa vie où il découvrait le bouddhisme Zen.

(Li Bai- 李白 , 701-762 (sous la dynastie des Tang), connu aussi sous le nom de Li Bo, éternel exilé, est considéré comme un des plus grands poètes chinois de tous les temps)

 

山中问答

問余何意樓碧山,

笑而而不答心自閑。

桃花流水窅然去

别有天地非人間。

 

Un dialogue dans la montagne

On me demande pourquoi je vis dans le Mont Bleu *
je ris et ne réponds pas, le cœur libre,
les fleurs des pêchers s’éloignent au fil de l’eau
il y a sous le ciel un autre monde que celui des hommes

 

* une montagne dans le Hubei où a vécu Li Bai

 

 

Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游

Elles ont voulu immortaliser cette première journée sans masque après quatre mois passés le visage caché.

Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Beijing au temps du Coronavirus. 9 - 冠状病毒时代的北京. 9 - Une journée à Yudushan - 玉渡山一日游
Partager cet article
Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 16:51
Beijing au temps du Coronavirus . 5 - 冠状病毒时代的北京. 5

En contemplant le Printemps - 春望

Aujourd’hui, je me sens plutôt morose. Deux mois et demi passés en semi-confinement et deux mois et demi passés sans voir mes proches ni mes amis. Mon fils et ma belle-fille sont en Corée depuis la mi-janvier et ne peuvent toujours pas revenir à Beijing, et mes amis, à juste raison, se terrent chez eux. En voyant ce bel arbre rouge près de chez moi, tout en admirant et appréciant la force de la nature, j’ai également constaté son indifférence face à ce qui frappe en ce moment les humains, et il m’est venu à l’esprit cette première strophe d’un poème de Du Fu 杜甫 , poète chinois de la dynastie des Tang,  écrit en  757, en temps de guerre civile :

 

En contemplant le Printemps

Le pays est en ruine, mais montagnes et fleuves demeurent.

La cité au printemps se couvre de plantes et d’arbres touffus.

Emu par ces temps difficiles, les fleurs font venir mes larmes,

Démoralisé par la séparation, les oiseaux me serrent le coeur.

 

春望

國破山河在

城春草木深

感時花濺淚

恨别鳥驚心

 

(traduction : Jilian)

Partager cet article
Repost0