Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 13:33

A 3650 m d'altitude, Lhassa est une des villes les plus élevées du monde. La présence de la montagne tout autour, qui culmine jusqu'à 6 000 m, se fait sentir partout. Mais, en dépit de sa situation en altitude, la ville rencontre, il semblerait, des problèmes de pollution atmosphérique. Le climat est extrêmement ensoleillé. Entre mi-mai et début juin, période où j'y étais, s'il faisait aux alentours de 10 degrés la nuit, le jour la température montait à 30 degrés voire 35 degrés. Les femmes de Lhassa se masquent le visage et pratiquement tout le monde porte des chapeaux pour se protéger du soleil.

600 000 habitants en 2010, avec un pourcentage de population Han (chinoise) qui va en augmentant. Certaines sources non chinoises donnent le chiffre de 60 % de Han, pourcentage que le gouvernement chinois attribue à la population tibétaine. Quoiqu'il en soit la présence chinoise ne fait que s'accentuer... les ruelles étroites et tortueuses bordées de maisons à quelques étages, aux fenêtres décorées et aux toits ornés de drapeaux de prières, de la "ville tibétaine", au centre, contrastent avec les palaces luxueux, les barres d'immeubles sans cachet et les larges avenues de la "ville chinoise" qui s'étend de plus en plus loin à la périphérie et qui ressemble à n'importe quelle ville moyenne des provinces chinoises.

Toutes les enseignes, annonces et panneaux de signalisation sont bilingues, en tibétain et en chinois, les inscriptions en chinois étant quelquefois plus visibles que celles en tibétain.

Le Potala

Le Potala, construit au XIIème siècle par le cinquième Dalaï-Lama, était destiné à assumer des fonctions aussi nombreuses que variées. Tout d'abord, il était la résidence du Dalaï-Lama et de son vaste entourage mais aussi le lieu où se tenaient toutes les grandes cérémonies d'état. Egalement siège du gouvernement tibétain, il servit en outre de forteresse durant les époques tumultueuses de l'histoire du Tibet au XVIIIème siècle. Toutes les décisions politiques et administratives concernant le pays émanèrent de ce palais. De plus, dans la mesure où les Dalaï-Lamas étaient considérés comme des incarnations de Cherensi, le Bodhisattva de Compassion et protecteur du Tibet, le Potala devint une destination majeure pour les pèlerins. Le Potala fut donc le lieu de résidence principal des Dalaï-Lamas successifs, jusqu'à la fuite en Inde du quatorzième Dalaï-Lama après le soulèvement contre l'armée chinoise, en 1959. Aujourd'hui, le palais est devenu un musée géré par la Chine. Pour le visiter, il faut montrer patte blanche : présentation du passeport ou de la pièce d'identité, passage au scanner des sacs et des personnes, bouteilles de liquide interdites...

Le Potala, au fond à droite, vu du Jokhang

Le Potala, au fond à droite, vu du Jokhang

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Ils sont de plus en plus nombreux à faire le trajet Chengdu - Lhassa à vélo. En un mois plus de 2000 kms de côtes avec de nombreux passage de cols dont la majorité culmine à 4000 m et quelques-uns à 5000 m. Certains poussent jusqu'au camp de base de l'Everest.

Ils sont de plus en plus nombreux à faire le trajet Chengdu - Lhassa à vélo. En un mois plus de 2000 kms de côtes avec de nombreux passage de cols dont la majorité culmine à 4000 m et quelques-uns à 5000 m. Certains poussent jusqu'au camp de base de l'Everest.

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
La ville chinoise vue du Potala

La ville chinoise vue du Potala

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨

Dans la ville tibétaine

Il est choquant qu'au Tibet et à Lhassa même, on parle de "ville chinoise" et "ville tibétaine"... laquelle ville chinoise semble maintenant plus étendue que la ville tibétaine.

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Le slogan en chinois sur le mur :  "Le bien-être de la population est important, la sécurité alimentaire est donc d'une importance majeure".".

Le slogan en chinois sur le mur : "Le bien-être de la population est important, la sécurité alimentaire est donc d'une importance majeure".".

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Y'a pas à dire, cette tenue ne va pas aux occidentales ! Un mélange des genres malheureux.

Y'a pas à dire, cette tenue ne va pas aux occidentales ! Un mélange des genres malheureux.

Heureusement, les mannequins aux visages pâles ne découragent pas les Tibétaines.

Heureusement, les mannequins aux visages pâles ne découragent pas les Tibétaines.

Marché musulman

Marché musulman

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
De la viande halal de yak.

De la viande halal de yak.

Jeu du Sho ten. Deux équipes de deux joueurs, deux dés, 64 coquillages, 9 pièces de monnaie, 1 petit bol en bois et paris constituent les éléments indispensables de ce jeu, typiquement tibétain. Voir la règle sur http://jeuxstrategie1.free.fr/jeu_sho/regle.pdf

Jeu du Sho ten. Deux équipes de deux joueurs, deux dés, 64 coquillages, 9 pièces de monnaie, 1 petit bol en bois et paris constituent les éléments indispensables de ce jeu, typiquement tibétain. Voir la règle sur http://jeuxstrategie1.free.fr/jeu_sho/regle.pdf

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Un couturier en plein air

Un couturier en plein air

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Boutique pour touristes

Boutique pour touristes

Ici aussi...

Ici aussi...

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
L'uniforme des ecoliers est le même qu'en Chine.

L'uniforme des ecoliers est le même qu'en Chine.

Se protéger du soleil est très important. A plus de 3000 m d'altitude, il est tout près des têtes.

Se protéger du soleil est très important. A plus de 3000 m d'altitude, il est tout près des têtes.

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Le jaune tibétain

Le jaune tibétain

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Pour ceux qui ne l'ont pas encore remarqué, le chapeau n'est pas ici un accessoire, il est une pièce indispensable de l'habillement.

Pour ceux qui ne l'ont pas encore remarqué, le chapeau n'est pas ici un accessoire, il est une pièce indispensable de l'habillement.

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Les drapeaux de prière sur les toits des maisons.

Les drapeaux de prière sur les toits des maisons.

Mais, il n'y a pas moyen d'ignorer la Chine

Mais, il n'y a pas moyen d'ignorer la Chine

Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Tibet (4) : Lhassa - 西藏 (4): 拉萨
Dans un café

Dans un café

Sur la grande place en face du Potala, propagande pour le "Rêve chinois" de  Xi Jinping. Les mêmes affiches qu'à Pékin avec une seule différence : il y a la traduction en tibétain. De haut en bas, 1ère image : "le grand amour", évocation de la solidarité populaire après les tremblements de terre ; 2ème image : "Chine, en avant !" avec un hommage symbolique rendu au drapeau chinois et aux "porte-drapeaux" ; 3ème image : ronde d'hommes et de femmes qui chantent et qui dansent i.e "le rêve d'une Chine heureuse, festive et unifiée" et 4ème image, le vieux slogan qui date des années 1950, mais qui y croit encore ? "il n'y a pas de Chine nouvelle sans le Parti communiste !" et qui sont aussi les paroles d'un chant.Sur la grande place en face du Potala, propagande pour le "Rêve chinois" de  Xi Jinping. Les mêmes affiches qu'à Pékin avec une seule différence : il y a la traduction en tibétain. De haut en bas, 1ère image : "le grand amour", évocation de la solidarité populaire après les tremblements de terre ; 2ème image : "Chine, en avant !" avec un hommage symbolique rendu au drapeau chinois et aux "porte-drapeaux" ; 3ème image : ronde d'hommes et de femmes qui chantent et qui dansent i.e "le rêve d'une Chine heureuse, festive et unifiée" et 4ème image, le vieux slogan qui date des années 1950, mais qui y croit encore ? "il n'y a pas de Chine nouvelle sans le Parti communiste !" et qui sont aussi les paroles d'un chant.
Sur la grande place en face du Potala, propagande pour le "Rêve chinois" de  Xi Jinping. Les mêmes affiches qu'à Pékin avec une seule différence : il y a la traduction en tibétain. De haut en bas, 1ère image : "le grand amour", évocation de la solidarité populaire après les tremblements de terre ; 2ème image : "Chine, en avant !" avec un hommage symbolique rendu au drapeau chinois et aux "porte-drapeaux" ; 3ème image : ronde d'hommes et de femmes qui chantent et qui dansent i.e "le rêve d'une Chine heureuse, festive et unifiée" et 4ème image, le vieux slogan qui date des années 1950, mais qui y croit encore ? "il n'y a pas de Chine nouvelle sans le Parti communiste !" et qui sont aussi les paroles d'un chant.Sur la grande place en face du Potala, propagande pour le "Rêve chinois" de  Xi Jinping. Les mêmes affiches qu'à Pékin avec une seule différence : il y a la traduction en tibétain. De haut en bas, 1ère image : "le grand amour", évocation de la solidarité populaire après les tremblements de terre ; 2ème image : "Chine, en avant !" avec un hommage symbolique rendu au drapeau chinois et aux "porte-drapeaux" ; 3ème image : ronde d'hommes et de femmes qui chantent et qui dansent i.e "le rêve d'une Chine heureuse, festive et unifiée" et 4ème image, le vieux slogan qui date des années 1950, mais qui y croit encore ? "il n'y a pas de Chine nouvelle sans le Parti communiste !" et qui sont aussi les paroles d'un chant.

Sur la grande place en face du Potala, propagande pour le "Rêve chinois" de Xi Jinping. Les mêmes affiches qu'à Pékin avec une seule différence : il y a la traduction en tibétain. De haut en bas, 1ère image : "le grand amour", évocation de la solidarité populaire après les tremblements de terre ; 2ème image : "Chine, en avant !" avec un hommage symbolique rendu au drapeau chinois et aux "porte-drapeaux" ; 3ème image : ronde d'hommes et de femmes qui chantent et qui dansent i.e "le rêve d'une Chine heureuse, festive et unifiée" et 4ème image, le vieux slogan qui date des années 1950, mais qui y croit encore ? "il n'y a pas de Chine nouvelle sans le Parti communiste !" et qui sont aussi les paroles d'un chant.

Repost 0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 17:00

Beijing, lundi 25 juillet 2011 - 北京市, 2011年7月25日星期一

 

 

 

J'attendrai son appel le temps qu'il faudra !

 

cliquer sur la photo pour l'agrandir ou la télécharger

 

 

Xiaoxijian---Juillet-2011-099bis-copy.jpg

Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 15:31

Beijing, Dimanche 8 mai 2011 - 北京,2011 年5月8日星期日

 

Le lion n'est pas un animal chinois et on ne trouve aucune représentation de cet animal dans les arts primitifs.  De très rares spécimens vivants furent introduits en Chine à l'époque impériale, offerts aux empereurs par des délégations étrangères. Et, à l'époque contemporaine, on en voit, solitaires, croupissant dans les zoos.  Et pourtant on en voit partout en Chine, sculptés dans la pierre et postés à l'entrée des temples, des monuments, des tombes et des bâtisses importantes. Il se peut que les lions de pierre aient précédé les lions vivants, les premières sculptures de lions datant de la dynastie  des Han de l'Est (25-220 avant J-C), période où  le bouddhisme fut introduit en Chine, et pour lequel le lion est un animal sacré.

Le lion, symbole de pouvoir, de prestige, de sagesse et de maintien de l'ordre garde les demeures.  Ils sont deux à se tenir assis de part et d'autre de l'entrée des bâtiments. A droite, le mâle tient sous sa patte gauche une boule qui représente la force et, à gauche, la femelle tient sous sa patte droite un lionceau, symbole de la maternité.


 

  cliquer sur la photo pour l'agrandir ou la télécharger

 

 

Le mâle

Yanfang-hutong---Avril-2011-167-copy-copie-1.jpg

 

 

 

 

La femelle

Yangfang-hutong---Avril-2011-166-copy-copie-1.jpg

 

 

 

 

A l'entrée d'un grand restaurant

Lions---Mai-2011-005.jpg

 

 

 


 

A l'entrée d'une demeure plus modeste

Lions---Mai-2011-012.jpg

 

 

 

Heurtoir de porte

Yangfang-hutong---Avril-2011-181-copy-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 16:00

 

Beijng, Samedi 16 avril 2011 - 北京市,2011 年4月16日星期六


 

Une balade à travers les hutongs dans le quartier du lac de Houhai-后海地区的胡同

 

Le mot "hutong - 胡同" vient du mot mongol qui veut dire "puits" et désigne à Beijing les allées et les ruelles des vieux quartiers. C'est autour de ces puits que le quadrillage de la ville s'est organisé, après que les mongols aient envahi le nord de la Chine et y aient établi la dynastie des Yuan - 元  ( 1279-1368 ), avec  Beijing pour capitale. Les hutongs ont continué à se développer sous les dynasties suivantes, des Mings - 明 ( 1368-1644 ) et des Qing - 清( 1644-1911 ). De nombreux quartiers de hutongs ont disparu sous les coups de bulldozers à partir de 1990, subissant les effets de la modernisation à tout va de la capitale. Depuis 2008, ceux qui restent sont protégés.

 

 

cliquer sur les photos pour les agrandir ou les télécharger

 

 

 Lac de Houhai - 后海 (La mer de derrière)

 

Houhai - Avril 2011 221 copy

 

 

 

 

 

 

Houhai - Avril 2011 027 copy

 

 

 

 

 

 

Houhai - Avril 2011 031 copy

 

 

 

 

 

 

Houhai - Avril 2011 032 copy

 

 

 

 

 

 

Houhai - Avril 2011 033 copy

 

 

 

 

 

Houhai nan yan huayuan  - 后海南沿花园 (Parc de la rive Sud de Houhai)  (3 photos suivantes)

 

Joueurs de cartes -  玩扑克

 

Houhai - Avril 2011 173 copy

 

 

 

 

 

 

Houhai - Avril 2011 173ter copy

 

 

 

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 178 copy

 

 

 

 

 

  Yangfang hutong - 羊房胡同  (la ruelle de la bergerie)    (7 photos suivantes)

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 227 copy

 

 

 

 

 

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 160 copy

 

 

 

 

 

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 183 copy

 

 

 

 

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 191 copy

 

 

 

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 224 copy

 

 

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 193 copy

 

 

 

 

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 233 copy

 

 

 

 

 

Allées donnant dans  Xiaoxiangfeng hutong -  小翔凤胡同 (la ruelle du petit phoenix virevoltant)

 

(2 photos suivantes)

 

Xiaoxianfeng hutong - Avril 2011 207bis copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 206 copy

 

 

 

 

 

 

 

  Allée donnant dans Yangfang hutong - 羊房胡同

 

Yangfang hutong - Avril 2011 230 copy

 

 

 

 

Entrées d'habitations

 

Yangfang hutong - Avril 2011 228 copy

 

 

 


 

Yangfang hutong - Avril 2011 188 copy

 

 

 

 

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 185 copy

 

 

 

 

 

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 220 copy

 

 

 

 

 

 

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 218 copy

 

 

 

 

 

 

 

Houhai nanyan - Avril 2011 204 copy

 

 

 

 

Restaurant

 

 

Yangfang hutong - Avril 2011 194bis copy

 

 

 

Boutiques

 

Yangfang hutong - Avril 2011 231 copy

 

 

 

 

 

 

 

Houhai nanyan - Avril 2011 196bis copy

 

 

 

 

 

 

Maisons de style traditionnel en construction (l'ossature et la charpente du toit sont en bois)

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 216 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 217 copy

 

 

 

 

 

"Promeneurs" d'oiseaux - 玩儿鸟的人

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 214 copy

 

 

 

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 209 copy

 

 

 

 

 

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 212 copy

 

 

 

 

 

 

 

Xiaoxiangfeng hutong - Avril 2011 213 copy

 

 

 

 

 

Réparatrice de vélos - 修车

 

Houhai nanyan - Avril 2011 202bis copy

 

 

 

 

 

 

La petite fille aux yaourts

 

Houhai nanyan - Avril 2011 199 copy

 

Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 06:39

Beijing, vendredi 11 juin 2010 - 北京2010年6月11日星期五

 

 

Les rues de Beijing fonctionnent à deux vitesses et offrent des contrastes à l'image de toute la Chine. Dès qu'on s'écarte des avenues embouteillées on entre dans des rues tranquilles où il n'est pas rare de tomber nez à nez sur un cheval, venu tout droit de la campagne, et qui tire une carriole de fruits.

(Je passe sur les trésors d'habileté qu'ont du déployer leurs propriétaires pour les faire parvenir jusqu'au centre ville où les chevaux sont interdits).

 

 

 

cliquer sur la photo pour l'agrandir ou la télécharger

 

 

Deuxième périphérique nord (il fait le tour de la vieille ville) - 北二环路


Beijing-automobiles - juin 2010 007 copy

 

 

 

 

 

 

300 m plus loin, sur Deshengmennei dajie - 德胜门内大街

 

Beijing-chevaux - Novembre 2009 021 copy

 

 

 

 

 

 

 

 

Avenue Chang'an (axe central est-ouest de Beijing) - 长安大街

 

Beijing-automobiles - juin 2010 013 copy

 

 

 

 

 

 

 

à 500m de là sur Dongzhong jie - 东中街

 

Beijing-chevaux - juin 2010 001 copy

Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 13:15
Beijing, Lundi 7 décembre 2009 - 北京, 2009 年12月7日星期一


La "Smart" débarque - ici, elle n'a rien inventé - pas si "smart" donc


cliquer dessus pour agrandir ou télécharger les photos


Beijing-Vehicule - Octobre 2009 2























Le tricycle carrossé, trois places, électrique, économique, existe ici depuis  dix ans


Beijing-Vehicule - Octobre 2009 1 copy
Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 02:05
Beijing,  Jeudi 28 février 2008 200828日星期四


A- peu-près et négligence 差不多,粗心大意 :encore deux constantes



A-peu-pres-negligence---fevrier2008-1.jpg

 

A peu près 差不多

Trier les ordures, c'est un effort louable . Seulement, la majorité de la 
population ne sait pas encore précisément ce qui est recyclable et ce 
qui ne l'est pas.


A-peu-pres-negligence---fevrier2008-3.jpg

  
Négligence 粗心大意

Pour « recycler » les passants qui marchent le nez en l'air

A-peu-pres-negligence---fevrier2008-2.jpg

Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 01:53
Beijing, Dimanche 3 février 2008 - 北京, 2008年2月3日星期日


Beijing, Rue Xizhimennei Dajie, Western district - 北京西城区西直门内大街


Février 1988 - 1988年二月


XizhimenneiDajie-1988.jpg


Février 2008 - 2008年二月

XizhimenneiDajie-3-fevrier-2008.jpg
Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 03:57
Beijing, Samedi 1er septembre 2007 - 北京,2007 年9月1日星期六


18h30 : les serveuses d'un grand restaurant reçoivent les dernières recommandations avant de prendre leur service.

Une pratique très courante à Pékin est celle de rassembler les serveurs sur le trottoir, devant leur restaurant, pour une petite séance de «travail idéologique» (sixiang gongzuo-思想工作).


Rues-Bellagio-aout2007.jpg

 

Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 02:54
Beijing, Jeudi 30 août 2007 - 北京,2007年8月30 星期四


Carrefour de Jiaodaokou dans le centre de Beijing - 在北京中心的交道口


1987

Jiaodaokou-1987.jpg



2007

Jiaodaokou-aout2007.1.jpg


Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article