Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2021 3 06 /10 /octobre /2021 16:15

Le 1er octobre, c’est une foule dense et patiente qui a envahi la Place Tian’an Men à Beijing pour célébrer les 72 ans de la RPC. Essentiellement des provinciaux, les pékinois profitant d’une semaine de congés pour aller respirer un autre air, ailleurs en Chine. Ils portent le nouveau masque sanitaire dernier cri, arborant le slogan “我爱你中国 (Chine, je t’aime) ” aux couleurs jaune et rouge du pays, dont la mode a été lancée par l’équipe des sportifs chinois aux JO de cet été. Ils ont tout intérêt à l’aimer, leur Chine, puisqu’ils n’ont, pour ainsi dire, plus le droit d’en sortir. Le pays se replie sur lui-même et ceux des 老百姓 laobaixing (les citoyens lamba) qui détiennent un passeport n’ont plus le droit de le renouveler. Quant aux étrangers, tout est fait pour les empêcher de venir ou de rester. Les élans de patriotisme sur la place m’ont paru tièdes par rapport aux années précédentes. Même le portrait de Mao, repeint régulièrement, a pris quelques cernes qu’il n’avait pas auparavant. Fait curieux, les 100 ans du Parti communiste chinois fêtés cette année, et dont les médias et les officiels nous rebattent sans cesse les oreilles, ne sont pas évoqués sur la place. Ce ne sont plus que les enfants qui agitent le drapeau rouge, les adultes, quant à eux, en posant devant le traditionnel bouquet d’anniversaire “祝福祖国 (Meilleurs vœux à la patrie) demandent à cette patrie plus d’argent.

La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 04:27

Un poème de Marc Fontana

(figurant dans son recueil « Traversée du parc Ritan », éditions au Pont 9, 2018)

                                                                                 

                                           « Ils dorment »                                                                              

Ils dorment, voyez comme ils dorment, abandonnés, livrés au sommeil, voyez comme ils peuvent dormir n’importe où, n’importe quand, dans l’oubli de soi et des autres, pressés de se couler dans une contrée d’aventure, d’y mêler le monde connu et le monde inconnu, de se disjoindre et de se rejoindre, de perdre connaissance

 

Voyez comme ils s’installent, allongés, recroquevillés, accroupis, bras ballants, jambes écartées, rejetées, bouches ouvertes, dehors, sur un banc, un trottoir, la tête posée sur une bouteille en plastique, un sac, un linge, un bras, appuyée sur un guidon de vélo, regardez-les, couchés dans une carriole, parmi des légumes et des fruits

 

Affalés dans un fauteuil, au fond d’un magasin ou assis sur des marches, la tête dans les genoux ou posée sur un comptoir, le visage au creux des bras croisés, planté dans deux poings juchés l’un sur l’autre, ils dorment à la bibliothèque, écrasant livres et cahiers, ils dorment au restaurant, le désordre de la table écarté du coude, ils dorment, voyez comment

 

A l’instant vous les avez entendus, vus passer, mais ils sont maintenant plongés dans le plus profond sommeil, déjà si loin dans le sommeil, si prompts ils s’y sont immergés et le courant les emporte, non vous ne le voyez pas, c’est une perte, un chavirement

 

rien ne les distrait du bienfait du sommeil, ni les rires des filles qui trépignent de leurs talons hauts ni les voix qui hurlent dans les téléphones portables ni la chanson que la télé diffuse et qu’on chantonne à leurs oreilles, ni les odeurs qui s’échappent de toutes les cuisines, ni les cris des enfants dans la cour de l’école ni ceux des hommes qui guident les voitures sur le parking ni la rengaine plaintive de vendeuses qui hèlent les clients

 

Ils dorment, il faut l’écrire car bientôt on s’habituera, on ne le verra plus, ou bien seulement

Sans surprise

Ils dorment, ils dévident leur cocon, ils délivrent leur image pour, sans elle, émerger du rêve.

 

Dans les ruelles isolées

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Les "mantous 馒头" (petits pains cuits à la vapeur) peuvent attendre 

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

En pleine circulation, le confort du "banche 班车" (vélo à plateforme) 

ou du chariot "tuiche - 推车"

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Entre deux chargements

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Il attend son appel !

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

A l'abri de leur véhicule

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Sur les chantiers 

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

On respecte celui qui dort !

Dans les magasins

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

13h, chez Ikéa, rayon canapés

Dans les bibliothèques 

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Bercé (ou barbé ?) par les pensées de Mao 

Dans les gares 

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Les attentes entre deux trains peuvent être longues 

Et dans les parcs

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Partager cet article
Repost0
10 février 2021 3 10 /02 /février /2021 03:49

Le "lichun 立春 - commencement du Printemps" marque le début de la première des 24 périodes qui divisent l'année solaire dans le calendrier chinois. Cette année il est tombé le 3 février, une semaine avant le Chunjie 春节 - la Fête du Printemps (appelée en Occident le Nouvel an chinois) qui cette année sera fêté le 12 février, en entrant dans l'année du Boeuf (ou du Buffle)牛年. Dans le parc de Tuanjiehu 团结湖à Beijing, on a célébré joyeusement le Lichun. Les - 21 degrés des semaines précédentes étaient envoyés aux oubliettes !

Bienvenue au printemps – 春天,欢迎你!
Bienvenue au printemps – 春天,欢迎你!
Bienvenue au printemps – 春天,欢迎你!
Bienvenue au printemps – 春天,欢迎你!
Bienvenue au printemps – 春天,欢迎你!
Bienvenue au printemps – 春天,欢迎你!
Bienvenue au printemps – 春天,欢迎你!
Bienvenue au printemps – 春天,欢迎你!
Partager cet article
Repost0
29 décembre 2020 2 29 /12 /décembre /2020 08:26

J'ai rencontré à Yongning - 永宁, une petite ville près de Beijing, un commerçant qui calligraphe au pinceau, en caractères anciens (non simplifiés), tous les panonceaux et étiquetttes accompagnant ses produits. Il réalise ainsi des petites oeuvres d'art calligraphique, en y mettant souvent de l'humour, pour désigner les pâtes, les thés, les champignons, le riz, etc. et donner des recettes.

J'ai traduit quelques pancartes et étiquettes pour donner, au passage, une petite leçon de botanique alimentaire chinoise. 

Le calligraphe et son épouse devant une de leurs devantures.

 

Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者
,

,

Sur les panonceaux :

En haut à gauche : 永宁特产 spécialités de Yongning

En haut à droite  : 媯川文化 culture (i.e tradition) de Guichuan (le nom du district où se trouve Yongning)

Au milieu : 老黑糖 sucre brun tradition

En bas à gauche : 媯茶 thé de Guichuan

En bas à droite : 杏籽 amandes  et 核桃油 huile de noix

Un camion pour boutique

 

Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者

Sur les panonceaux :

Etiquette rouge : 豆腐 doufu

En haut  : 三熟莜面 nouilles (ou farine) d'avoine cuites trois fois (une tradition culinaire qui veut  que, pour rendre l'avoine comestible il faut la cuire trois fois)

Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者

Sur le panonceau à droite :

胡麻油 huile de sésame

亚麻 lin

Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者

Sur les panonceaux :

En haut à gauche

艾草王 la reine des armoises (ou artémise), (en fait 王 veut dire roi, mais "artémise" en français est un mot au féminin) 

世界最大 les plus grandes du monde 

En dessous :

媯茶 thé de Guichuan

Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者

Enseigne en haut 

杂粮医院 l'Hôpital aux céréales variées : une façon d'indiquer avec humour qu'il vend des céréales bonnes pour la santé et donne des indications sur leurs bienfaits.

Pancartes en bas à droite 

永寕名吃  荞粉汆羊肉 célébrité de Yongning : l'agneau bouilli aux nouilles de sarrazin 

爱国面 nouilles patriotiques (je n'ai pas la recette)

Pancarte verticale droite 

白薯面 nouilles (ou farine) de patate douce

荞面 nouilles (ou farine) de sarrazin

栗面 farine de chataîgne

Les outils du calligraphe 

A côté de sa balance, les outils du calligraphe : 

pinceau, encre, papier, presse-papier, livre de modèles 

Il s'entraîne d'abord à écrire les caractères sur du papier de journal. Calligraphier au pinceau est un travail délicat qui ne permet aucune erreur. Une fois calligraphiés, il est impossible d'effacer les caractères. Chaque trait contribue à l'équilibre du caractère qui doit tenir dans un carré parfait. Les caractères doivent par ailleurs être très bien alignés, verticalement ou horizontalement, et tous de la même taille. Sur son "bureau" de fortune, et dans le grand froid, notre calligraphe a du mérite.  

 

 

Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者
Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者
Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者

Sur les étiquettes, de gauche à droite 

亚麻籽 graines de lin

大麦茶 thé d'orge (en fait 茶 que l'on traduit par "thé" désigne toutes sortes d'infusions)

决明子 graines de cassia - rafraîchit le foie et améliore la vision

Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者

Affichette du haut : 

从南京到北京永宁此物认不清此為何物  de Nanjing à Beijing (i.e du sud au nord, Nanjing voulant dire "capitale du sud" et Beijing voulant dire "capitale du nord"), personne ne connaît cette spécialité de Yongning.

 

Affichette en dessous :

 

明子 :人不 清   son nom : personne ne le connaît

别名 :够納悶    nom alternatif : je me le demande

良法 préparation 

温泡透后凉拌炒涮炖 après l'avoir fait tremper dans l'eau tiède, faire sauter ou mijoter

别法可干炸撒白糖 on peut aussi le faire frire et le saupoudrer de sucre blanc

 

Panonceau en bas :

 

永宁第一名菜 : le plat le plus renommé de Yongning

(认不清) : (personne ne le connaît)

Un amoureux de calligraphie - 一位书法爱好者

Sur le panneau 

艾草垫 coussin en armoise 

是由文刀先生发明的 a été inventé par (un certain) Monsieur Wen Dao 

et quelques détails sur ses bienfaits : le coussin en armoise peut soulager les lumbagos, les hémorroïdes, les douleurs variées, améliorer la circulation entre les méridiens, etc.... 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2020 6 03 /10 /octobre /2020 05:44

Le 1er octobre, la République Populaire de Chine a fêté ses 71 ans. La foule qui, chaque année, se rassemble sur la place Tian'An Men pour rendre hommage à sa patrie était moins nombreuse cette fois-ci que d'ordinaire, ceci étant facilement expliqué par la crainte de l'épidémie qui plane toujours dans les esprits et retient encore beaucoup de gens chez eux, même si le 8 septembre le gouvernement a célébré grandiosement la victoire du parti communiste sur le vilain virus.  Mais j'ai surtout trouvé que l'humeur enthousiaste et patriotique qui, chaque année, anime la place n'était pas vraiment au rendez-vous. Est-ce le signe d'une lassitude par rapport à la propagande communiste dont la population est particulièrement bombardée depuis des mois, de la récession économique qui se profile ...? Peu de drapeaux rouges aux cinq étoiles agités par les visiteurs, plus de petits coeurs rouges étoilés qui, depuis des années, à chaque fête nationale, fleurissaient sur les joues, les fronts, les T-shirts... L'enthousiasme ne m'a pas vraiment semblé au rendez-vous.... 

La queue pour les contrôles d'identité avant de pouvoir se rendre sur la place.

 

Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节
Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节
Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节

Un "must": la photo souvenir devant la Cité Interdite

Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节
Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节

Sur la place, la déco kitch de rigueur... "Meilleurs voeux à notre patrie". Par rapport, aux vibrants slogans des années précédentes, celui-ci est aussi plutôt tiède et banal. 

Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节
Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节
Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节

Des visiteurs fatigués

 

Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节
Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节
Une Fête Nationale en demi-teinte - 不太活力的国庆节
Partager cet article
Repost0
13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 04:51

Let's forget for one day politics and the world miseries. "Life is good at the beach". 

A Nandaihe 南戴河, à 200 kms de Beijing

Nandaihe : une journée à la plage - 南戴河 : 沙滩上的一天
Nandaihe : une journée à la plage - 南戴河 : 沙滩上的一天
Partager cet article
Repost0
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 10:43

Une journée paisible à Shichahai - 什刹海. Quand on voit ces photos, on peut penser que la vie est redevenue normale. On oublie que le quartier est barricadé, que les gens qui n'y habitent pas ne peuvent pas y accéder s'ils n'y connaissent pas quelqu'un et doivent montrer patte blanche (feu vert sur l'appli de traçage et température inférieure à 37.2 degrés), que l'on ne peut pas sortir de Pékin, que les cinémas, les salles de sport, beaucoup de restaurants et musées sont encore fermés.... Et que la dictature fait rage à Hong-Kong et dans le pays.

Beijing au temps du Coronavirus. 10 - 病毒时代的北京. 10 Une journée paisible à Shichahai - 在什刹海安静的一天
Beijing au temps du Coronavirus. 10 - 病毒时代的北京. 10 Une journée paisible à Shichahai - 在什刹海安静的一天
Beijing au temps du Coronavirus. 10 - 病毒时代的北京. 10 Une journée paisible à Shichahai - 在什刹海安静的一天
Beijing au temps du Coronavirus. 10 - 病毒时代的北京. 10 Une journée paisible à Shichahai - 在什刹海安静的一天
Beijing au temps du Coronavirus. 10 - 病毒时代的北京. 10 Une journée paisible à Shichahai - 在什刹海安静的一天
Beijing au temps du Coronavirus. 10 - 病毒时代的北京. 10 Une journée paisible à Shichahai - 在什刹海安静的一天
Beijing au temps du Coronavirus. 10 - 病毒时代的北京. 10 Une journée paisible à Shichahai - 在什刹海安静的一天
Partager cet article
Repost0
8 juin 2020 1 08 /06 /juin /2020 15:46

La Cité Interdite à Pékin est hantée par son passé. Alors qu’à 300 m de là, plus au sud, sur la Place Tian’an Men, claquent les drapeaux rouges et sont placardés sur les murs les hauts-faits du parti communiste, il est depuis quelques temps de bon ton d’aller se promener dans la Cité Interdite en costume d'époque. 

La Cité Interdite fut sauvée de justesse, pendant la Révolution Culturelle, des coups de pioches et de hache des gardes rouges par Zhou Enlai, le clair-voyant et influent premier ministre de Mao. Quand il apprit que les gardes rouges avaient l'intention, avec l'assentiment muet de Mao, de s'attaquer à la "vieillerie culturelle" qu'était la Cité Interdite, il en fit d'urgence fermer les portes et la plaça sous la protection de l'armée. C'est ainsi que ce vestige de l'époque impériale tant honnie par le régime communiste est devenu le lieu de promenade privilégié de spectres féminins vêtus comme des courtisanes de la dynastie des Qing. 

 

 

La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神
La Cité Interdite - 2  : hantée par son passé et des revenantes impériales - 紫禁城的历代鬼神

Partager cet article
Repost0
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 15:21

Beijing au temps du Coronavirus - Episode 8

Une situation qui risque de devenir pérenne

 

Oui, il faut bien le reconnaître, la situation sanitaire s’est ici nettement améliorée et on ne peut que s’en réjouir. Mais il va falloir s’habituer aux  mesures de sécurité liées au dé-confinement si on veut sortir et aller quelque part. L’obligation de réserver son entrée en ligne avant d’aller dans les musées, les parcs et les sites touristiques et celle de porter un masque, de se faire prendre la température et de montrer son « état de santé » sur son mobile avec l’appli de traçage où qu’on aille sont maintenant bien installées. Et je trouve ces mesures en fait plus difficilement supportables que le confinement lui-même car je n’en vois pas la fin…

En ce qui concerne l’application de traçage (elle s’appelle ici « 健康宝 – Trésor de santé » en chinois et « Health Kit » en anglais), je me demandais comment feraient les personnes qui n’ont pas de mobile ou s’en servent avec difficulté (les enfants, les personnes âgées). Seraient-elles contraintes de rester chez elles ? Et bien non, on peut sur son propre mobile y rajouter d’autres personnes en téléchargeant dessus la photo de leur pièce d’identité et en remplissant leurs données.  L’ « état de santé » est valable 24h (une journée entière), il suffit donc  d’ouvrir l’appli le matin et d’en faire une copie d’écran.  Car si, par malheur, on n’arrive pas à se connecter sur internet à l’entrée d’un lieu donné et qu’on ne peut donc pas ouvrir l’appli de traçage, on est bon pour rester à la porte.

 

 

 

 

Sommes-nous condamnés à vivre masqués ?

Beijing au temps du coronavirus. 8 - 冠状病毒时代的北京. 8
Beijing au temps du coronavirus. 8 - 冠状病毒时代的北京. 8
Beijing au temps du coronavirus. 8 - 冠状病毒时代的北京. 8
Partager cet article
Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 06:45

Beijing au temps du Coronavirus – Episode 6

Un dé-confinement à toute petite vitesse

Ai-je été entendue ?  Il m’a été donné samedi l’occasion impatiemment attendue de sortir de la ville et surtout de revoir des amis après deux mois et demi de semi-confinement.

Au milieu de la semaine dernière, Huanghuacheng - 黄花城水长城 (la grande muraille sur l'eau) - un des nombreux accès touristiques à la Grande Muraille a été rouvert au public. Conditions : réserver son billet au moins un jour à l’avance, en ligne, pour limiter le nombre de visiteurs et, à l’entrée, prise de température et montrer sur l’application mobile de traçage du virus que, dans les 14 derniers jours, vous n’êtes par arrivé de province ou de l’étranger ou que vous n’avez pas circulé dans une zone à forte contamination.

Le nombre de contaminations quotidiennes à Beijing étant en baisse et celui de guérisons en hausse de façon notable les gens, encouragés également par un printemps exceptionnel,      s’enhardissent et commencent à sortir de leur tanière pour se promener. Les parcs, restés ouverts pendant toute l’épidémie et jusque là très peu fréquentés, sont maintenant envahis. On ne peut donc plus aller s’y promener librement comme avant, les conditions d’entrée étant désormais les mêmes que pour accéder à la muraille : réservation en ligne et obtention du feu vert sur l’application de traçage du virus (et de vos faits et gestes, cela va sans dire).

Ce tronçon de muraille très restauré et peu élevé ne présente pas le spectacle dramatique qu’offre la muraille sauvage que j’arpente habituellement en randonnée. Pour cela, il va me falloir attendre, les villages que l’on doit traverser pour y accéder sont encore tous barricadés

Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6

Je suis toujours très touchée par la bonne volonté avec laquelle les enfants se plient à l'obligation du port du masque

 

Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6
Beijing au temps du Coronavirus . 6 - 冠状病毒时代的北京. 6

Partager cet article
Repost0