Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2022 5 01 /04 /avril /2022 15:37

Su Shi 苏轼 (1037 – 1101), aussi connu sous son nom de lettré, Su Dongpo 苏东坡, était un homme politique de la dynastie des Song du Nord 北宋 (960-1127) surtout célèbre de nos jours pour son œuvre poétique et littéraire, ses écrits sur l'art, sa calligraphie et sa peinture. Ne mâchant pas ses mots, exprimant librement ses vues même vis-à-vis de son empereur, il passa sa vie entre postes à haute responsabilité, destitutions, réhabilitations, emprisonnements et exils. Bon vivant, il sut, cependant, en toutes occasions tirer le meilleur parti des situations même les plus difficiles. Fin gourmet, il laissa, en plus de son art, des recettes de cuisine, notamment son très célèbre « porc à la Su Dongpo 东坡肉 dongpo rou » qui fait partie de la gastronomie de Hangzhou 杭州, dans le Zhejiang 浙江, où il fut envoyé comme gouverneur. Dans la biographie de Su Dongpo qu’il publia en 1947, l’écrivain et érudit Lin Yutang 林语堂 écrit que Su Dongpo était, entre autre, « un incorrigible optimiste (...), naturellement doué pour l’humour… et son optimisme se reflètait dans son amour pour la nourriture ».

Sur l’île de Hainan 海南, à l’extrême sud de la Chine, où il fut envoyé en exil entre 1097 et 1100, Su Dongpo se fit des amis parmi l’ethnie locale des Li 黎 qui lui firent découvrir les huîtres. Dans une lettre pleine d'humour adressée à son fils, tracée au pinceau dans une très belle calligraphie de style cursif 行书 xingshu, il écrit (*) :

« Deux jours avant le solstice d’hiver, un pêcheur m’a offert des huîtres. Après en avoir détaché la chair, je l’ai faite bouillir (**) dans l’eau des huîtres avec du vin. C’était très bon. J’ai aussi choisi de grosses huîtres et les ai fait rôtir, en les mastiquant c’était encore meilleur. Est-ce que les crabes, les conches et les poulpes méritent qu’on les offre ? Ne raconte pas cela aux officiels du Nord, ils vont demander leur mutation à Hainan et je devrai partager avec eux cette merveille ».

Cette lettre fait maintenant partie des collections du musée de la Cité Interdite à Beijing.

(*) ma traduction / interprétation : le chinois ancien étant très concis demande souvent une interprétation de la succession des caractères après traduction.

(**) Encore de nos jours, les huîtres se mangent cuites en Chine. Si on veut les manger crûes il faut aller dans des restaurants français.

Les photographies sont tirées du catalogue de l'exposition consacrée à Su Dongpo au Musée de la Cité Interdite en 2021.

Transcription des pages calligraphiées 

Su Dongpo et les huîtres - 苏东坡与海蚝

Page 1

Su Dongpo et les huîtres - 苏东坡与海蚝

Page 2

Su Dongpo et les huîtres - 苏东坡与海蚝

Page 3

Su Dongpo et les huîtres - 苏东坡与海蚝

Page 4

Su Dongpo et les huîtres - 苏东坡与海蚝

Page 5

Su Dongpo et les huîtres - 苏东坡与海蚝

Pour en savoir plus sur Su Dongpo

Et sur Lin Yutang

Partager cet article
Repost0