Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 15:32

Beijing au temps du Coronavirus - Episode 4

Côté ombre et côté soleil

Côté ombre

Il y a d’abord eu l’incrédulité, puis la prise de conscience, ensuite la curiosité, puis la résignation… maintenant, il y a la lassitude… J’en ai assez de croiser dans des rues désertes des gens masqués (bientôt deux mois que je ne vois que des yeux),  de voir les ruelles barrées, de montrer mon laissez-passer pour rentrer chez moi, de tendre mon poignet plusieurs fois par jour au thermomètre… Et maintenant,  il y a en plus l’inquiétude pour tous les proches et les amis qui vivent en Europe et qui vont peut-être vivre la même chose, en espérant très très fort que non, que là-bas la situation ne sera pas aussi sévère…  Bon courage à tous !

Beijing au temps du Coronavirus . 4 - 冠状病毒时代的北京. 4
Beijing au temps du Coronavirus . 4 - 冠状病毒时代的北京. 4
Beijing au temps du Coronavirus . 4 - 冠状病毒时代的北京. 4

Côté soleil

Et, les beaux jours, on se balade pour se changer les idées et se rappeler que Beijing est une belle ville et qu’au soleil il y fait bon vivre… Aujourd'hui, une balade au Parc Jingshan - 景山公园 (appelée aussi la Colline de Charbon).

Dans le Parc Jingshan - 景山公园

Dans le Parc Jingshan - 景山公园

Beijing au temps du Coronavirus . 4 - 冠状病毒时代的北京. 4
Vue sur la Cité Interdite

Vue sur la Cité Interdite

Vue sur le fossé et la tour nord-est de la Cité Interdite et sur le sud-est de Beijing

Vue sur le fossé et la tour nord-est de la Cité Interdite et sur le sud-est de Beijing

Beijing au temps du Coronavirus . 4 - 冠状病毒时代的北京. 4
Vue sur la porte nord du Parc Jingshan, sur la Tour du Tambour et le nord de Beijing

Vue sur la porte nord du Parc Jingshan, sur la Tour du Tambour et le nord de Beijing

Vue sur le Dagoba du Parc Beihai et sur l'ouest de Beijing

Vue sur le Dagoba du Parc Beihai et sur l'ouest de Beijing

Vue sur l'ouest de Beijing

Vue sur l'ouest de Beijing

Vue sur la Cité Interdite

Vue sur la Cité Interdite

Vue sur la Cité Interdite et l'Opéra National déssiné par Paul Andreu

Vue sur la Cité Interdite et l'Opéra National déssiné par Paul Andreu

Partager cet article
Repost0
1 mars 2020 7 01 /03 /mars /2020 14:03

Beijing au temps du Coronavirus - Episode 3

Côté ombre et côté soleil


Plus de nouveau contaminé à Pékin depuis plusieurs jours, mais les métros et les rues restent vides.

Plus d'un mois que l'on ne croise dehors que des visages masqués.


Le manitou, lui aussi masqué, lance un nouveau slogan pour se racheter une conduite :

"Faisons la course avec le temps, luttons contre le virus !"

Et, malgré tout, le printemps arrive à grands pas et cela ne passe pas inaperçu pour certains.

Dans le métro

Dans le métro

Sur un quai de métro

Sur un quai de métro

Rue Qianmen... une rue très commerçante en temps ordinaire

Rue Qianmen... une rue très commerçante en temps ordinaire

Beijing au temps du coronavirus 3. - 冠状病毒时代的北京 3.
Beijing au temps du coronavirus 3. - 冠状病毒时代的北京 3.
"Faisons la course avec le temps, luttons contre le virus"

"Faisons la course avec le temps, luttons contre le virus"

Etirements dans le parc Beihai

Etirements dans le parc Beihai

Cours de danse de salon - Parc Beihai

Cours de danse de salon - Parc Beihai

Beijing au temps du coronavirus 3. - 冠状病毒时代的北京 3.
Partager cet article
Repost0
21 février 2020 5 21 /02 /février /2020 07:34

Beijing au temps du Coronavirus - Episode 2

Côté ombre et côté soleil

Côté ombre

Bientôt un mois de confinement. Les autorités de Beijing, après avoir instauré, il y a déjà trois semaines, le contrôle des accès aux immeubles et résidences, a décidé le 14 février de barricader toutes les ruelles (les hutongs 胡同), bordées de maisons basses pour la plupart individuelles en en limitant l'accès. Passage obligé devant un garde qui vérifie la température. Les riverains détiennent un laisser-passer, les autres visiteurs, s'ils sont autorisés à passer, doivent s'inscrire sur un registre.  C'est certainement le seul moyen d'enrayer à travers les vieux quartiers la propagation de ce virus qui a déjà fait plus de 2000 morts sur le territoire chinois.

Partout, des affiches, des hauts-parleurs, la radio et la télévision diffusent les mêmes consignes : sortir de chez soi le moins possible et, quand on sort, porter un masque, accepter de se faire prendre la température corporelle (qui ne doit pas excéder 37,3 degrés), maintenir une distance de 1,50 m avec une autre personne, ne pas faire d'exercice en groupe, et bien sûr, respecter les principes de bonne éducation (ne pas cracher, ne pas jeter d'ordures n'importe où, respecter l'environnement...)

 

Côté soleil

Après une semaine de fermeture, certains parcs ont rouvert leurs portes... Et Beijing, indifférente à la tragédie qui se joue parmi la population, quant à elle décidée malgré tout à ne pas se laisser abattre, continue à offrir aux regards toujours prêts à s'émerveiller, ses multiples splendeurs.

Ruelle barrée. Il est demandé aux riverains de faire une détour.

Ruelle barrée. Il est demandé aux riverains de faire une détour.

Accès à une ruelle après prise de température, présentation d'un laisser-passer ou inscription sur un régistre..

Accès à une ruelle après prise de température, présentation d'un laisser-passer ou inscription sur un régistre..

Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Les consignes répétées partout : sortir de chez soi le moins possible et, quand on sort, porter un masque, accepter de se faire prendre la température corporelle (qui ne doit pas excéder 37,3 degrés), maintenir une distance de 1,50 m avec une autre personne, ne pas faire d'exercice en groupe, et bien sûr, respecter les principes de bonne éducation (ne pas cracher, ne pas jeter d'ordures n'importe où, respecter l'environnement...)

Les consignes répétées partout : sortir de chez soi le moins possible et, quand on sort, porter un masque, accepter de se faire prendre la température corporelle (qui ne doit pas excéder 37,3 degrés), maintenir une distance de 1,50 m avec une autre personne, ne pas faire d'exercice en groupe, et bien sûr, respecter les principes de bonne éducation (ne pas cracher, ne pas jeter d'ordures n'importe où, respecter l'environnement...)

Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Beijing au temps du coronavirus 2. - 冠状病毒时代的北京 2.
Partager cet article
Repost0
14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 10:23

Beijing au temps du Coronavirus - Episode 1

Côté ombre et côté soleil

Côté ombre

On sort très peu, et quand on sort, on porte des masques, on arpente les rues et lieux déserts de cette ville fantôme en se tenant à distance des autres piétons. On prend des métros et des bus vides. On vous prend la température à l'entrée des immeubles, des centres commerciaux, des magasins (quand ils sont ouverts). Seuls les habitants d'une résidence sont autorisés à y entrer. Vous ne rendez plus visite aux amis et ils ne viennent pas vous voir. Tous les lieux de distraction sont fermés pour une durée indéterminée et les boutiques affichent leur fermeture sans date de réouverture...                                          On reçoit tous les jours sur son mobile les statistiques en Chine et des nouvelles de la veille transmises par le Quotidien du Peuple -  人民日报            Celles du 13 février 2020 :                                                                                   "63 851 cas - 6723 guérisons - 1380 décès.                                                       Plus de 16.3 millions de faux masques ont été saisis par la police de Wuhan.                                                                                                              Deux patients sont supposés avoir été contaminés par des matières fécales mais ceci reste encore à prouver. Le moyen exact de transmission du virus (voir orale et par matières fécales) est encore à l'étude. Surtout tranquillisez-vous, ne paniquez pas."

Côté soleil

Parce que le propre de l'homme est d'essayer de vivre le plus heureux possible, on part à la recherche de bons moments. On découvre surpris et émerveillé, pour la première fois, un Beijing immense et calme, qui semble dormir, s'ennuyer un peu, les lanternes rouges d'une fête qui n'a finalement pas vraiment eu lieu flottant encore dans le vent. On va puiser énergie et optimisme auprès de ceux qui en ont envers et contre tout et on garde la joie de vivre et le goût des belles choses.

 

 

 

 

 

 

Message reçu quotidiennement sur mon mobile - le 13/02/2020  : 63 851 cas - 6723 guérisons - 1380 décès

Message reçu quotidiennement sur mon mobile - le 13/02/2020 : 63 851 cas - 6723 guérisons - 1380 décès

A l'entrée d'une boutique

A l'entrée d'une boutique

A l'entrée d'une résidence - On note les noms et heures de passage des résidents

A l'entrée d'une résidence - On note les noms et heures de passage des résidents

A l'entrée d'un parking

A l'entrée d'un parking

A l'entrée d'un centre commercial

A l'entrée d'un centre commercial

Un boutique qui a arraché sur son affiche le jour de sa ré-ouverture

Un boutique qui a arraché sur son affiche le jour de sa ré-ouverture

Dans un centre commercial normalement bondé

Dans un centre commercial normalement bondé

Beijing au temps du coronavirus 1. - 冠状病毒时代的北京 1.
Les indéfectibles nageurs d'hiver ont conservé l'habitude de leur bain quotidien

Les indéfectibles nageurs d'hiver ont conservé l'habitude de leur bain quotidien

Beijing au temps du coronavirus 1. - 冠状病毒时代的北京 1.
Beijing au temps du coronavirus 1. - 冠状病毒时代的北京 1.
Qianhai - 前海 lieu touristique sans les touristes

Qianhai - 前海 lieu touristique sans les touristes

Un peu d'humour - Des figurines masquées dans une vitrine

Un peu d'humour - Des figurines masquées dans une vitrine

Joie de vivre

Joie de vivre

Beijing au temps du coronavirus 1. - 冠状病毒时代的北京 1.
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 14:17
2020, bienvenue dans l'année du Rat de métal - 金鼠年

Le 25 janvier de cette année, suivant l'astrologie chinoise nous sommes entrés dans l'Année du Rat - 鼠年 shu nian

Le Rat est le premier des 12 animaux du cycle de 12 ans du zodiaque chinois.  Chaque année est associée aux cinq éléments -五行wu xing – (éléments qui régissent les phénomènes cosmiques et humains) et qui sont  le bois ( mu), le feu ( huo), la terre (土 tu), le métal (jin) et l’eau (shui). Le 25 janvier a commencé l’année du Rat de Métal - 金鼠年jinshunian qui s’achèvera le 11 février 2021 et ne se reproduira ensuite que dans 60 ans.

La nouvelle année lunaire ne commençant jamais à la même date, mais entre janvier et février chaque année, les personnes nées en janvier ou février doivent bien vérifier à quelle année lunaire elles appartiennent. Par exemple, cette année, les bébés nés entre le 1er et le 24 janvier, sont encore de l’année du Cochon (de la « queue du Cochon » comme disent les chinois).

 

2020, bienvenue dans l'année du Rat de métal - 金鼠年

Les douze animaux du zodiaque chinois sont, dans l’ordre, le Rat ( shu), le Buffle ou Boeuf (niu), le Tigre (hu), le Lapin ou Lièvre (tu), le Dragon (long), le Serpent (she), le Cheval (ma), la Chèvre ou le Mouton (yang), le Singe (hou), le Coq (ji), le Chien (gou) et le Cochon (zhu).

A ce propos, on peut se poser plusieurs questions : pourquoi dans la liste figure-t-il un rat, animal considéré comme peu ragoûtant, pourquoi apparaît-il en première position et pourquoi n’y a-t-il pas de chat, animal domestique très aimé des chinois ?

Il existe une multitude de versions de la légende qui raconte l’origine de cette liste, j’ai choisi la plus courante.

La légende raconte que l'empereur de Jade, chef des dieux, souhaita sélectionner 12 animaux en vue de constituer sa garde rapprochée. Il envoya un Immortel dans le monde des mortels pour annoncer qu’une course serait organisée pour accéder à la porte de son palais, la Porte Céleste. L’ordre d’arrivée des animaux à cette Porte Céleste déterminerait le rang des animaux. Le jour de la course, les animaux se mirent donc en route en direction de la Porte Céleste.  Le Rat partit très tôt. En route, son chemin fut barré par une rivière au fort courant.  Il attendit un peu et aperçut un Buffle qui s’apprêtait à traverser. Il se cacha dans son oreille. Le Buffle courut vers le palais de l’empereur de Jade. Au moment où il croyait avoir gagné la première place, le Rat sortit de son oreille, courut le long de son mufle et sauta le premier aux pieds de l’empereur. Les autres animaux suivirent et leur ordre d’arrivée détermina leur position sur la liste. Et le Chat ? Une version de l’histoire raconte que le Chat et le Rat atteignirent la rivière en même temps et se juchèrent tous les deux sur le Buffle pour traverser. C’est alors que le Rat poussa le Chat à l’eau qui fut emporté par les flots et n’atteignit jamais la Porte Céleste.

Le Rat gagna ainsi une réputation d’animal intelligent, rusé, vif, réactif, s’adaptant facilement aux situations mais cependant craintif. Dans la cosmologie chinoise, le Rat est yang et représente le début d’une nouvelle journée, d’un nouveau départ.

Avec le Rat, c’est ainsi une nouvelle période de 12 ans qui commence. Dans la tradition chinoise, c’est l’année idéale pour mettre les choses au clair, prendre des décisions, s’engager, regarder vers l’avenir et tourner le dos au passé.

En quittant l’année du Cochon, yin, plutôt tranquille, nous passons à une année yang, dynamique, orientée vers la vie sociale et le monde extérieur. L’énergie yang encourage à passer à l’action. Le Rat apporte de la combativité mais la rigidité du métal préconise d'éviter toute forme de confrontation.

2020, bienvenue dans l'année du Rat de métal - 金鼠年

Il est de tradition ancienne de croire qu’une personne née sous le signe d’un animal donné en prendra les traits de caractère, aussi ceux et celles qui son nés sous le signe du Rat sont censés avoir une forte intuition, savoir réagir vite et s’adapter facilement à de nouveaux environnements et situations. Grâce à leur imagination et à leur perspicacité, ils peuvent tirer pleinement parti des occasions qui leur sont offertes. Dotés d’une grande curiosité, ils aiment essayer tout et n’importe quoi. Mais comme les animaux du zodiac chinois n’ont pas que des qualités, les Rats n’échappent pas à la règle. Manquant de courage et d’aptitude au commandement, ce ne sont pas des « leaders ». Ils sont opportunistes et difficiles, n’ont pas l’esprit ouvert et ont une vision étroite des choses. Ils sont maniaques et râleurs et n’aiment pas être contrariés.

Pour les natifs du Rat, cette année, qui est ce qu’on appelle leur « 本命年benmingnian », sera une année difficile car elle est en conflit avec le « 太岁taisui ».  Le « 太岁taisui est une planète imaginaire, en opposition à Jupiter, et qui a été créée, à des fins mathématiques et scientifiques, pour corriger en manque de synchronisation entre 12 années solaires et 12 années lunaires. Le Rat en conflit avec le taisui - 犯太岁fantansui - aura donc la vie dure et risque de rencontrer de nombreux revers. Pour se prémunire de la malchance, il lui faudra toujours porter sur lui quelque chose de rouge. C’est pourquoi, au début de chaque année lunaire, les magasins regorgent de sous-vêtements rouges et de ceintures en tissu que l’on peut porter à même le corps.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2019 3 04 /12 /décembre /2019 07:31

Selon le poète et dramaturge chinois Guo Moruo -郭沫若 (1892-1978), « la meilleure porcelaine au monde se trouve en Chine et la meilleure en Chine se trouve à Jingdezhen.» La porcelaine de Jingdezhen - 景德镇, province du Jiangxi - 江西,  est connue en Chine et à l'étranger pour la qualité de sa porcelaine "à la finesse du papier, la blancheur du jade, la brillance du miroir et le son cristallin de la cloche" qu'elle fabrique depuis plus de mille ans.

Appelée Xinping -  新平县 (district de la nouvelle paix) sous la dynastie des Jin de l'est  - 东晋 (317- 420), puis re-nommée Changnanzhen - 昌南镇 (ville florissante du sud) sous les Tang, la ville doit son nom actuel de Jingdezhen (ville de Jingde) à l'empereur Zhen Zong - 眞宗 (997-1022) de la dynastie des Song du nord, qui lui donna le nom de son règne "Jingde - 景德" (1004-1008), époque où la porcelaine acquit sa renommée.

Les gisements de kaolin à proximité, les forêts environnantes offrant la matière première pour alimenter les fours ainsi que l’abondance de cours d’eau, nécessaires au fonctionnement des moulins pour concasser l’argile et au transport du bois, puis celui des objets eux-mêmes jusqu’à Nankin et Pékin, tour à tour capitales impériales au cours de l'histoire, firent de Jingdezhen le centre névralgique de la production de la porcelaine en Chine. Une large partie de la production de porcelaine était destinée à la Cour impériale, comme tribut ou pour l'usage quotidien ; une autre partie était destinée à l'exportation ; la Cour elle-même offrait des porcelaines comme cadeaux diplomatiques et gratifia les gouvernements occidentaux de vases bleus et blancs et de bols vert céladon.

L'industrie connut une période d'interruption pendant la guerre anti-japonaise quand, en 1942, de très nombreux fours furent détruits par les bombardements japonais. Plus de 500 cheminées d'usines furent prises par les japonais pour des bases militaires.

Jingdezhen retrouva sa gloire après l'avènement de la République Populaire de Chine en 1949.

Dans les années 1990, l'industrie connut un ralentissement consécutif au fléchissement de l'économie de marché dans toute l'Asie et de nombreuses usines fermèrent les unes après les autres. Selon certains spécialistes, le manque d'esprit d'innovation fut également responsable de ce déclin

Depuis les années 2000 un gros effort a été fait pour redonner son lustre à la ville et lui mériter à nouveau  sa renommée de "capitale mondiale de la porcelaine", en mettant  en valeur son patrimoine immémorial avec la restauratition des sites historiques et l'ouverture de musées. Elle ouvre des centres de formation et accueille des artistes étrangers en résidence ou pour des expositions. Jingdezhen connaît un renouveau grâce à la création artistique, avec la construction ou la réhabilitation de studios d’apprentissage dédiés à l’accueil d’une nouvelle génération, nationale et internationale, d’étudiants et de professionnels

Depuis 2018, le train à grande vitesse relie la ville au pays, des immeubles se construisent, les habitations sont restaurées et l’État envisage de convertir de nombreuses anciennes usines de porcelaine en espaces d’art au cours des cinq prochaines années. Une modernisation à grand train, qui améliore la qualité de vie mais inquiète aussi les habitants qui  redoutent une transformation de leur patrimoine en un parc d'attraction.

 

Pour connaître l'histoire de la céramique et les processus de fabrication :

 

Le musée des coutumes populaires

L’ "Ancient Kiln Folk Customs Museum - 古窑民俗博览区", musée en plein air,  retrace l’histoire de la porcelaine autour des anciens fours impériaux.  C'est un lieu incontournable pour qui veut comprendre l’histoire de la ville, le développement des techniques à travers les âges et les processus de fabrication de la porcelaine artisanale, des dynasties des Song aux Qing (960 - 1911).

 

Le musée de la céramique

Le "Jingdezhen Ceramic National Museum - 景德镇中国陶瓷博物管" rassemble 2400 oeuvres s'étendant sur cinq dynasties. Toutes ont été l'objet d'une étude historique et d'une analyse scientifique rigoureuses.  Elle permet  au visiteur d'apprécier, à travers les oeuvres exposées, la très longue histoire et la beauté et le haut niveau de technicité de l'art de la céramique. 

Des expositions temporaires présentent au public les oeuvres d'artistes contemporains chinois et étrangers.

 

Deux lieux aux développements récents permettent d'expérimenter l'extraordinaire énergie qui se dégage de Jingdezhen :

 

La "sculpture factory" - 景德镇雕塑厂

De nos jours, ce sont les vases et les délicates tasses à thé qui représentent la majorité de la production de Jingdezhen. Mais un autre type d'art de la céramique a fait autrefois et à travers les temps la célébrité de Jingdezhen : les sculptures en céramique.

Après l'avènement de la République Populaire de Chine, le principal lieu de production des sculptures en céramique auxquelles Jingdezhen devait sa renommée était une usine d'état se trouvant à l'est de la ville. Les années 1970 en furent la période d'apogée. C'est dans cette usine que, en pleine Révolution culturelle, furent fabriqués les milliers de bustes de Mao en céramique blanche et les écussons à l'éffigie du "Grand Timonier" qui inondèrent tous les foyers chinois et les unités de travail.

Cette ancienne usine d'état est désormais transformée en une multitude d'ateliers, de fours, de galeries et de boutiques privés le long d'une allée principale de 800 mètres de long.

La "Taoxichuan Ceramic Art Avenue - 陶溪川陶瓷文化创意园"

En 2015, est créée la Taoxichuan Ceramic Art Avenue - 陶溪川陶瓷文化创意园 née de la réhabilitation de l’une des plus importantes usines de Jingdezhen en galeries, studios, ateliers, centre culturel, programmes d’échange et musées,  grâce à un soutien gouvernemental de 450 millions de yuans (pas loin de 60 millions d'Euros actuels).

La très moderne et avancée Académie de céramique - 陶公塾 accueille des étudiants chinois et étrangers. Des artistes du monde entier y viennent en résidence ou  participent à des festivals internationaux.

 

 

L’ "Ancient Kiln Folk Customs Museum - 古窑民俗博览区"

Une fabrique de la dynastie des Qing (1644-1911)

Une fabrique de la dynastie des Qing (1644-1911)

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Tasses avant la cuisson et les tubes qui vont les contenir au moment de passer au four

Tasses avant la cuisson et les tubes qui vont les contenir au moment de passer au four

Cassettes d'argile pour protéger les pièces pendant la cuisson

Cassettes d'argile pour protéger les pièces pendant la cuisson

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Un four

Un four

Four dragon - 龙窑 longyao

Four dragon - 龙窑 longyao

Four en "pain à la vapeur" - 馒头窑 mantou yao

Four en "pain à la vapeur" - 馒头窑 mantou yao

Le "Jingdezhen Ceramic National Museum - 景德镇中国陶瓷博物管"

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Figurines découvertes dans une tombe datant de la dynastie des Song (960 - 1279)

Figurines découvertes dans une tombe datant de la dynastie des Song (960 - 1279)

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Statuette datant des Qing (1644-1911)

Statuette datant des Qing (1644-1911)

Marché d'antiquités

En face de la "Sculpture factory", se tient les samedi et dimanche, sur un parking vidé pour l'occasion, un marché d'antiquités vraies ou fausses. Seul un connaisseur pourra attester leur authenticité. Mais il est amusant d'y chiner et marchander avec les sympathiques vendeurs.

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Ebats amoureux sous le regard de Mao. Ces statuettes avaient probablement autrefois un rôle éducatif

Ebats amoureux sous le regard de Mao. Ces statuettes avaient probablement autrefois un rôle éducatif

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术

La "sculpture factory" - 景德镇雕塑厂

Partout, tout le long de cette ancienne usine transformée en centre artistique rassemblant ateliers, fours communautaires, galeries, boutiques, flotte une atmosphère d'activité créative intense.

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Tasses en attente de coloration et cuisson

Tasses en attente de coloration et cuisson

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Atelier où se trouve un four communautaire. Les installations sont assez vétustes.

Atelier où se trouve un four communautaire. Les installations sont assez vétustes.

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Four communautaire, au gaz. Les fours à bois sont interdits en ville pour des raisons de sécurité. On paie son utilisation à la pièce.

Four communautaire, au gaz. Les fours à bois sont interdits en ville pour des raisons de sécurité. On paie son utilisation à la pièce.

En face de de la sculpture factory, une autre usine désaffectée. Future barre d'immeubles ou futur centre d'art ?

En face de de la sculpture factory, une autre usine désaffectée. Future barre d'immeubles ou futur centre d'art ?

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术

La "Taoxichuan Ceramic Art Avenue - 陶溪川陶瓷文化创意园"

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Un vieux slogan communiste datant de la révolution "Tout communiste doit comprendre ce principe : du baril d'un fusil naît le pouvoir politique"

Un vieux slogan communiste datant de la révolution "Tout communiste doit comprendre ce principe : du baril d'un fusil naît le pouvoir politique"

Une ancienne machine

Une ancienne machine

L'Académie de céramique aux locaux très modernes

L'Académie de céramique aux locaux très modernes

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Fours électriques

Fours électriques

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
"Impression" d'une céramique en 3D

"Impression" d'une céramique en 3D

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
La "Ceramic Art Avenue" la nuit.

La "Ceramic Art Avenue" la nuit.

Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Jingdezhen : l'art de la céramique - 景德镇 : 陶瓷艺术
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 11:22
Beijing , Taikooli , Sanlitun - 北京三里屯太古里

Beijing , Taikooli , Sanlitun - 北京三里屯太古里

Les autorités chinoises ont toujours cherché à attiser le patriotisme de la population à coups de slogans et d'images de propagande. Cette tendance s'est accrue ces dernières années, des placards sur les murs et des émissions de télévision vantant constamment la grandeur de la Chine illustrée par son bon économique spectaculaire au cours des trois dernières décennies et la place prépondérante qu'elle a pris dans le monde. L'anniversaire des 70 ans de gouvernement communiste est l'occasion idéale pour y donner encore un coup d'accélérateur en cette période de guerre commerciale avec les Etats-Unis. Les villes sont placardées de rouge et les nouvelles à la télévision font état de récoltes florissantes, de villages riants, de paysans riches, et d'ouvriers prospères... Tout va bien dans le meilleur des mondes... Mais cette propagande est tellement intégrée au "paysage" et dans les esprits que personne n'y prête attention.

Le poète Marc Fontana, exprime cette forme de coercition qu'est le "patriotisme  imposé" dans un très beau poème que lui a inspiré son expérience de la Chine.

Aimer le pays

Les huit caractères sont si gros qu'on passe sans les voir

Les douze coups de midi sonnent à la gare de Pékin sans éveiller ceux qui ne sont ni d'ici ni d'ailleurs

Devant la porte des gargotes, de petits mégaphones croassent pour allécher les porteurs de balluchons,

Celles, visages et mains rougies, qui désherbent dans le parc, accroupies, assises à même la terre,

Ceux qui rejoignent le soir leur baraque de chantier, quelques œufs et des petits pains dans un sac de plastique transparent

Faut-il marcher, marcher pour aimer le pays, partir user ses forces

Faut-il pour innover tant donner, porter, creuser, tirer, soulever

Faut-il à ce point tolérer, supporter avec la plus grande vertu ?

Il le faut, c'est écrit en quatre mots et huit caractères, mais si gros qu'on passe sans le croire

 

in "Traversée du parc Ritan"

Marc Fontana

édition au Pont 9, 2018

ISBN : 9791096310227

 

 

Chine, je t'aime. J'aime l'instauration de la République Populaire de Chine

Chine, je t'aime. J'aime l'instauration de la République Populaire de Chine

Respectons la patrie

Respectons la patrie

Chine, je t'aime. J'aime l'instauration de la République Populaire de Chine

Chine, je t'aime. J'aime l'instauration de la République Populaire de Chine

Célébrons les 70 ans de notre grande et remarquable patrie..

Célébrons les 70 ans de notre grande et remarquable patrie..

Le peuple chinois, telle une même famille, oeuvre d'un seul coeur à la réalisation du  "Rêve chinois" (motto de Xi Jinping)

Le peuple chinois, telle une même famille, oeuvre d'un seul coeur à la réalisation du "Rêve chinois" (motto de Xi Jinping)

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2019 2 17 /09 /septembre /2019 16:25

Beijing est en plein préparatifs de la célébration des 70 ans de la République  Populaire de Chine. Vue à la télévision, une répétition, parmi d'autres : des milliers de personnes rassemblées sur la Place Tian'an men, agitant des drapeaux rouges et chantant à tue-tête le chant patriotique en vogue "我爱你中国 - Chine je t'aime", jusqu'aux larmes et à l'hystérie... Cela doit rappeler autre chose à plus d'un...

Il est souhaitable et compréhensible que l'on aime son pays, qu'on en soit fier et le dise et le montre, c'est positif et réjouissant. Mais ce qui est dérangeant dans ce genre de manifestations c'est qu'elles sont orchestrées et obligatoires. On réquisitionne les élèves des écoles, les étudiants et les professeurs des universités, les employés des administrations, on les amène par centaines de cars sur la place, on leur met entre les mains des drapeaux et on leur dit "vous allez chanter 我爱你中国 - Chine, je t'aime" ( qu'ils ont sans doute dû répéter avant d'y aller) vous serez filmés." La musique, l'ambiance, la multitude, l'émulation, et tous ces drapeaux font le reste...

(les photos sont prises avec mon mobile alors que je regardais les nouvelles à la télévision)

Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Patriotisme chinois  :  le rouge est mis - 大红:爱中国主义的颜色
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2019 5 19 /07 /juillet /2019 12:18

Dans cet ancien centre industriel de composants électroniques pour l'armée (une coopération entre la Chine et l'Allemagne de l'Est) tombé en désuétude au début des années 1980 et transformé au fur et à mesure en "centre d'art" vers les années 2000 par des artistes innovants qui  installèrent petit à petit leurs ateliers et ouvrirent des galeries dans les anciennes "sweat shops" abandonnées. Cafés, restaurants, librairies, magasins de design vinrent se mêler à l'art pur et dur, faisant de l'endroit une immense foire de curiosités où, au cours d'une promenade, chacun peut y satisfaire son intérêt culturel ou plus trivial. Un concept de "mélange des genres" peu prisé en Europe  mais que je trouve particulièrement attrayant.

J'ai déjà publié des photos de 798, un lieu que je hante souvent..

Ce que j'offre ici est une balade irrationnelle à travers les allées de cet immense espace dont une grande part reste encore à défricher.

Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Le centre d'art de 798 à Beijing, encore et toujours - 永远的北京798 艺术中心
Partager cet article
Repost0
4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 12:15

Voir la biographie du docteur Bussière au chapitre précédent : Le docteur Bussière, un héros français en Chine.

Durant les 41 années où il vécut dans la capitale chinoise, de 1913 à 1954, le docteur Jean Jérôme Augustin Bussière soigna les habitants, consacra ses efforts à la lutte contre les envahisseurs japonais, et contribua surtout à promouvoir les échanges et l'amitié entre la Chine et la France.

La maison qu'il fit construire en 1923 à l'ouest de Beijing, près de l'actuel village de Sujiatuo - 苏家坨镇, dans le district de Haidian - 海淀, près des Xishan - 西山 (Montagnes de l'ouest), et connue sous le nom de "Jardin Bussière - 贝家花园", servit de lieu de rencontre aux intellectuels français et intellectuels chinois francophones et/ou francophiles. Li Shizeng - 李石曾, un intellectuel anarchiste, important promoteur des relations franco-chinoises dans la première moitié du 20ème siècle, Saint-John Perse, poète et Prix Nobel qui y écrivit son long poème "Anabase", André d'Hormon, sinologue renommé et Pierre Theilard de Chardin, le père jésuite philosophe, furent des habitués du "Salon Bussière" qui se tenait régulièrement au Jardin Bussière.

Le Jardin Bussière servit également de base à la lutte contre les envahisseurs japonais et de refuge aux soldats communistes et aux habitants des environs qui y reçurent des soins gratuits. 

Le "Jardin Bussière" maintenant se visite. En 2001, il fut désigné "relique culturelle" sous la protection de la Municipalité de Haidian et, en 2011, porté sur la liste des sites historiques et culturels de Beijing placés sous la protection du gouvernement.

En 2014, à l'occasion du cinquantenaire des relations entre la France et la Chine, sa rénovation fut partiellement achevée. Certains bâtiments sont encore en cours de restauration.

 

 

NB : les photos en noir et blanc sont tirées d'une exposition qui se tient actuellement dans le Jardin Bussière

Le Jardin Bussière - 贝家园 entre 1923 et 1954

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园

Le Salon Bussière

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园

La vie dans le Jardin Bussière

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le docteur Bussière avec sa jeune épouse, Wu Sidan - 吴似丹

Le docteur Bussière avec sa jeune épouse, Wu Sidan - 吴似丹

Le "Jardin Bussière - 贝家花园 de nos jours

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
La maison du bas avec une tour pour le repos des soldats et des malades.
La maison du bas avec une tour pour le repos des soldats et des malades.

La maison du bas avec une tour pour le repos des soldats et des malades.

Le jardin du Docteur Bussière à Beijing - 北京贝家花园
Vue de la maison du haut
Vue de la maison du haut

Vue de la maison du haut

Une des deux maisons du haut. Destinée maintenant à l'organisation de rencontres et séminaires.

Une des deux maisons du haut. Destinée maintenant à l'organisation de rencontres et séminaires.

Partager cet article
Repost0