Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 07:24

Beijing, Vendredi 19 mars 2010 - 北京, 2010年3月19 日星期五


Les Quatre Trésors du Lettré - 文房四宝


La calligraphie au pinceau fut, sous la Chine impériale, l'apanage des lettrés, hommes de culture et de pouvoir - poètes, écrivains, philosophes, historiens, politiciens - occupant souvent des postes importants au gouvernement.
Le maniement du pinceau, le seul moyen utilisé à l'époque pour écrire les caractères chinois, était réservé à ceux qui avaient pu faire des études.
Le lettré, pour écrire, s'entourait d'ustensiles, souvent savamment travaillés, chefs-d'oeuvre artisanaux dont le raffinement s'est développé et diversifié au long des millénaires.
Ces outils - encre, pierre à encre, pinceau, papier - choisis avec le plus grand soin et considérés avec le plus grand respect, ont été très tôt appelés les Quatre Trésors du Lettré - 文房四宝 (wenfang si bao), littéralement "les Quatre Trésors du Cabinet d'Etude".
A l'heure actuelle, où les caractères chinois sont tracés par tous au bic, au stylo ou à l'ordinateur, la calligraphie au pinceau est devenue un art à part entière, enseigné à l'école et pratiqué par beaucoup d'amateurs. Les Quatre Trésors du Lettré sont toujours choisis et entretenus par leur utilisateurs avec beaucoup de soin et d'amour.
Parce que la composition des "Quatre Trésors du Lettré" repose strictement sur des matières naturelles, le connaisseur qui les manipule y voit un sésame pour la relation homme-univers, cette notion d'harmonie générale qui est le fondement de la pensée chinoise.

cliquer sur la photo pour l'agrandir ou la télécharger

Pinceau, bâton d'encre, pierre à encre avec couvercle, godet et cuillère pour verser l'eau sur la pierre à encre, presse-papiers (barres en bronze)
Calligraphie-Tresors du lettre - Mars 2010 0004 copy





Le pinceau - 毛笔 (maobi)

En poils de chèvre (souples), de belette (durs) ou de chèvre et de belette.  Le choix de leur épaisseur, de leur longueur et de leur dureté dépend de la taille et du style des caractères que l'on veut tracer.



les pinceaux sont transportés roulés dans des petites nattes en bambou...
Calligraphie-Tresors du lettre - Mars 2010 0006 copy





et rangés de préférence suspendus la tête en bas, notamment si ils ne sont pas secs (ils doivent être rincés après chaque utilisation). Les très grosses brosses servent à lisser et débarrasser le papier de  ses impuretés. Les porte-pinceaux sont en eux-mêmes de véritables oeuvres d'art.
Calligraphie-Tresors du lettre - Mars 2010 0007 copy





L'encre - 墨 (mo)

Elle se présente sous forme de bâtons richement décorés. Ce bâton est composé de noir de fumée, de colle et de matières végétales. Le noir de fumée est obtenu par combustion de diverses matières (bois de sapin, huiles...) qui donnent des qualités d'encre différentes.
L'encre liquide est obtenue en frottant le bâton sur une "pierre à encre" sur laquelle on a versé un peu d'eau.

Bâtons d'encre avec leur emballage
Calligraphie-Tresors du lettre - Mars 2010 0101 copy






La pierre à encre - 砚台(yantai)

C'est sur elle qu'on délaie le bâton d'encre en le frottant dans un peu d'eau. Traditionnellement, les "pierres à encre" sont taillées dans la pierre, mais au cours de fouilles archéologiques on a découvert des encriers très anciens en jade, en laque, en métal (bronze, argent, métal) ou en porcelaine.
La pierre à encre est en elle-même un objet d'art très précieux qui attire de nombreux collectionneurs. Elle est choisie avec soin pour son décor et pour la qualité de sa surface.



Pierres à encre dont deux avec couvercle
Calligraphie-Tresors du lettre - Mars 2010 0092 copy







Cette pierre à encre comporte une incrustation de jade et une chauve-souris est sculptée sur son bord et sur son couvercle. La chauve-souris porte bonheur. C'est un motif que l'on retrouve sur de nombreux bâtiments anciens notamment à la Cité Interdite à Beijing.
Calligraphie-Tresors du lettre - Mars 2010 0093 copy





Le papier - 宣纸(zhi)

Son choix est aussi très étudié. Il existe toutes sortes de qualité de papier, plus ou moins absorbant,plus ou moins blanc... Il existe aussi du papier rouge pour la calligraphie des sentences parallèles - 对联(duilian), les mariages, les voeux en général.



Partager cet article
Repost0
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 02:27
Beijing, Samedi 22 décembre 2007 北京20071222日星期


Quand écrire est tout un art.... 写字是一种艺术


En Chine, l'attention portée à l'aspect graphique de l'écriture est probablement aussi ancienne que l'écriture chinoise elle-même (plus de 3000 ans), ainsi qu'en témoignent les premières inscriptions sur bronze dont la beauté ne saurait être le fruit du hasard. L'écriture au pinceau fut, pendant très longtemps, la seule manière d'écrire. Tout chinois sachant écrire possède, au moins, les rudiments de l'écriture au pinceau qu'il a appris à l'école primaire. Bien que le pinceau ait été depuis longtemps remplacé par le stylo à plume ou à bille pour les usages quotidiens, l'écriture au pinceau est encore très répandue, comme un art à part entière, pour la rédaction des enseignes, des affiches, le développement personnel. Elle a une telle importance dans la formation des caractères chinois que même tracés au stylo ceux-ci sont soumis à des contraintes liées à l'usage du pinceau.


Beijing, Yang Fuchun, mon beau-père,  calligraphe amateur de talent 
undefined
 





Arles, Juillet 2007, l'artiste Huang Rui pendant sa performance "The No Book" ("Le livre du Non")
undefined




Pingyao (Province du Shanxi), enfant dans la cour de sa maison
undefined




Foshan (Province du Guangdong), moine rédigeant  le reçu d'une donation
pour la restauration de son temple

undefined



Liaoyang (Province du Liaoning), cours de calligraphie à la pointe dure (stylo à encre ou à bille)
undefined

Partager cet article
Repost0