Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2022 3 03 /08 /août /2022 14:31

A l'instar de multiples quartiers de Beijing, demi-morts depuis des mois, jusqu'à depuis deux ans pour certains, victimes de restrictions et fermetures sévères pour cause de pandémie, le quartier aux trois lacs de Shichahai - 什刹海, avec l'arrivée des beaux jours et de la chaleur aidant, vit à pas comptés sa renaissance. Jusqu'à quand ? Les fluctuations et  les rechutes ont été nombreuses depuis ce 23 janvier 2020 où a été déclarée l'épidémie de Coronavirus, et les contraintes et règles à respecter sont encore bien strictes, mais j'ose croire que la vie normale, du moins si on ne sort pas de Beijing, va reprendre pour de bon.  

Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
L'île des canards

L'île des canards

Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
Le quartier de Shichahai à Beijing : une renaissance ? 北京的什刹海区 : 复活了吗?
On essaye quelque chose de nouveau !

On essaye quelque chose de nouveau !

Partager cet article
Repost0
3 juin 2022 5 03 /06 /juin /2022 09:01

Le Yuangmingyuan 圆明园 (le jardin de la clarté parfaite), situé au nord-ouest de Beijing, est également désigné pour les visiteurs étrangers par « Ancien Palais d’Eté » ou « Old Summer Palace », après avoir été, suite à sa destruction en 1860 par des troupes franco-anglaises, remplacé par l’actuel Palais d’été ou Summer Palace, en chinois Yiheyuan 颐和园 (le jardin de l’harmonie préservée), construit en 1886 par l’impératrice Cixi.

Sa construction commença en 1707 durant le règne de l’empereur Kangxi des Qing et se poursuivit au cours des 18ème et 19ème siècles, les empereurs Qing successifs y apportant d’importantes transformations en ajoutant des palais, des lacs, des fontaines, des rivières… Aux bâtiments de styles chinois mais aussi tibétain et mongol, l’empereur Qianlong (années de règne : 1736-1795) fit rajouter des palais et fontaines d’inspiration occidentale dessinés par le Jésuite Giuseppe Castiglione et en fit sa résidence principale, d’où il gérait les affaires de l’état, la Cité Interdite ne servant qu’aux cérémonies officielles.  

Lors de la seconde guerre de l’opium, le 6 octobre 1860, ayant appris que des membres de la délégation franco-anglaise avaient été retenus dans le Yuanmingyuan et torturés par le gouvernement des Qing, James Bruce, lord of Elgin, Haut-commissaire britannique en Chine, ordonna aux troupes franco-anglaises, son pillage et sa totale destruction. De tous les bâtiments, il ne reste maintenant plus que des pierres des bâtiments de style occidental et les trésors qu’ils contenaient sont maintenant, d’après l’UNESCO, dans 47 musées à travers le monde.

Les chinois, toujours empressés de restaurer, rénover, repeindre leurs monuments, même les plus anciens, ont conservé ces ruines à titre d'exemple, et n'ont jamais rebâti les palais. La rancune n'est pas éteinte, mais Il est question qu'ils en reconstruisent certains. 

Ce pillage, à l'époque, choqua certains témoins occidentaux. Victor Hugo ne connaissait cette « merveille du monde » qu’à travers le récit des voyageurs mais, d’emblée, il prit le parti des civilisés, les Chinois, contre les barbares, et exprima son indignation, par une longue lettre du 25 novembre 1861, au Capitaine Butler lequel avait fait l’éloge de cette opération et lui demandait son avis.

J’en reproduis ici des extraits.   

« Vous me demandez mon avis, monsieur, sur l’expédition de Chine. Vous trouvez cette expédition honorable et belle, et vous êtes assez bon pour attacher quelque prix à mon sentiment ; selon vous, l’expédition de Chine, faite sous le double pavillon de la reine Victoria et de l’empereur Napoléon, est une gloire à partager entre la France et l’Angleterre, et vous désirez savoir quelle est la quantité d’approbation que je crois pouvoir donner à cette victoire anglaise et française.

Puisque vous voulez connaître mon avis, le voici :

ll y avait, dans un coin du monde, une merveille du monde ; cette merveille s’appelait le Palais d’été. (…) Imaginez on ne sait quelle construction inexprimable, quelque chose comme un édifice lunaire, et vous aurez le Palais d’été. Bâtissez un songe avec du marbre, du jade, du bronze, de la porcelaine, charpentez-le en bois de cèdre, couvrez-le de pierreries, drapez-le de soie, faites-le ici sanctuaire, là harem, là citadelle, mettez-y des dieux, mettez-y des monstres, vernissez-le, émaillez-le, dorez-le, fardez-le, faites construire par des architectes qui soient des poètes les mille et un rêves des mille et une nuits, ajoutez des jardins, des bassins, des jaillissements d’eau et d’écume, des cygnes, des ibis, des paons, supposez en un mot une sorte d’éblouissante caverne de la fantaisie humaine ayant une figure de temple et de palais, c’était là ce monument. Il avait fallu, pour le créer, le lent travail de deux générations. Cet édifice, qui avait l’énormité d’une ville, avait été bâti par les siècles, pour qui ? Pour les peuples. Car ce que fait le temps appartient à l’homme. Les artistes, les poètes, les philosophes, connaissaient le Palais d’été ; Voltaire en parle. (…)

Cette merveille a disparu.

Un jour, deux bandits sont entrés dans le Palais d’été. L’un a pillé, l’autre a incendié. La victoire peut être une voleuse, à ce qu’il paraît. Une dévastation en grand du Palais d’été s’est faite de compte à demi entre les deux vainqueurs. (…) Tous les trésors de toutes nos cathédrales réunies n’égaleraient pas ce splendide et formidable musée de l’orient. Il n’y avait pas seulement là des chefs-d’œuvre d’art, il y avait un entassement d’orfèvreries. Grand exploit, bonne aubaine. L’un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l’autre a empli ses coffres ; et l’on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant. Telle est l’histoire des deux bandits.

Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares. Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie.

Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre. Mais je proteste, et je vous remercie de m’en donner l’occasion ; les crimes de ceux qui mènent ne sont pas la faute de ceux qui sont menés ; les gouvernements sont quelquefois des bandits, les peuples jamais.

(…)

J’espère qu’un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée, renverra ce butin à la Chine spoliée.

En attendant, il y a un vol et deux voleurs, je le constate.

Telle est, monsieur, la quantité d’approbation que je donne à l’expédition de Chine. 

Victor Hugo »

 

 

 

L'ancienne résidence d'été des empereurs Qing - 38 degrés - un havre de fraîcheur.

Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮

Quelques palais de style occidental avant 1860

Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮

Ce qu'il en reste

Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Le Yuanmingyuan : civilisation contre barbarie - 北京圆明园 :文明与野蛮
Partager cet article
Repost0
22 mai 2022 7 22 /05 /mai /2022 05:22

Le canal Liangma 亮马河 liangma he, court sur 9, 3 kms, en pleine ville, dans la partie nord-est de Beijing.  C’est un tronçon qui fait partie d’un ensemble de canaux aménagés il y a plus de 700 ans, sous la dynastie des Yuan (1279-1368), pour prévenir les inondations dans Beijing. A l’époque, c’était la campagne, la ville était encore loin et celle-ci n’a gagné cet endroit du canal, avec ses premières constructions à étages, que dans les années 1980. 

Dans les temps anciens, les convoyeurs de marchandises devaient laver leurs chevaux avant d’entrer dans la capitale. Ils les baignaient dans l’eau du canal et les laissaient se  sécher sur la rive, d’où le nom originel de ce tronçon - 晾马河 liangma he - qui veut dire « la rivière où les chevaux sèchent au soleil ». Avec le temps, les gens ont modifié son nom pour le plus élégant 亮马河 - la rivière des brillants (beaux) chevaux - qui se prononce également « liangma he ». Je me rappelle que, jusqu’au début des années 1990, en dépit de la proximité de deux grands hôtels de luxe construits au cours des années 1980,  ce canal était nauséabond, l’eau noire était couverte de plantes sauvages et ses rives, abandonnées aux herbes folles, aux moustiques et aux ordures, n’attiraient aucun promeneur. Les chauffeurs de taxi, par contre, y faisaient la queue pour laver leurs véhicules. Avec l’organisation des Jeux Asiatiques au début des années 1990, un effort d’aménagement fut fait, le lit du canal nettoyé, l’eau assainie et les rives dallées. Sa  grande transformation est surtout intervenue au cours des préparatifs pour accueillir les JO de 2008. Depuis, les lieux sont devenus un lieu de promenade à pied ou à vélo (sur une voie séparée), de baignade en été comme en hiver, de détente à la terrasse de cafés et de restaurants. Longer à pied les rives du canal est une façon très agréable de traverser cette partie de la ville où se trouvent de nombreux ensembles d’habitation, les bureaux de grandes compagnies, des centres commerciaux et des ambassades d'architecture très innovante.    

Tableau : 

«  百骏图 - Cent destriers » (détail) : Peinture de Giuseppe Castiglione, nom chinois 郎世宁Lang Shining (1688-1766),  peintre jésuite envoyé en Chine pour servir comme artiste à la cour des Qing de 1715 à sa mort, en 1766. Il est enterré dans le cimetière jésuite à Beijing.

Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Le canal de Liangmahe à Beijing - 北京亮马河
Partager cet article
Repost0
15 avril 2022 5 15 /04 /avril /2022 06:03

Rien ne se perd. L'intéressant recyclage d'une vieille usine.

L’aciérie emblématique de Shougang首钢 (abréviation de 铁公司shoudu gangtie gongsi - Aciérie de la capitale), surnommée ”le géant de l’acier - 钢铁巨人 gangtie juren“, se situe à l’ouest de Beijing, dans le quartier de Shijingshan 石景山. Elle fut construite en 1919 dans un endroit encore éloigné de la ville mais, rattrappée par les immeubles d’habitation au fil des années, a été désaffectée en 2011 pour raisons de pollution. En deux ans de travaux, de 2018 à 2019, elle a été transformée en un grand parc à vocation écologique et environnementale, "le Parc industriel de Shougang -首钢工业遗址shougang gongye yizhi gongyuan", et a hébergé les épreuves de ski acrobatique aux JO d’hiver de cette année. Une fois la transformation tout à fait terminée on y trouvera un musée, un centre culturel avec cinéma et bibliothèque, des librairies (il  y a en déjà une). Il y a des espaces de restauration dont un Mc Donald (il fallait s’en douter, mais pas encore vu de Starbuck!). La chaîne d’hôtels de grand luxe Shangri-la a ouvert un immense hôtel dans d’anciens ateliers, juste avant les JO d’hiver.

Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园
Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园
Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园
Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园

La plateforme de ski acrobatique voisine les tours de refroidisssement de l'ancienne aciérie

Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园

Dans le fond, l'hôtel Shangri-la

Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园
Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园

L'arche du pont construit, en acier soudé "d'une pièce", au sud du parc, par les architectes belge Nicolas Godelet et français Bernard Viry.

Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园

Maquette du pont de Shougang 

Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园

Le slogan des JO d'hiver 2022 : "一起想未来 yiqi xiang weilai - Together for a Shared Future"

Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园
Shougang : le recyclage d'une aciérie - 首钢 :旧钢铁厂变成了公园
Partager cet article
Repost0
27 février 2022 7 27 /02 /février /2022 05:08

Le 4 février était le jour du Lichun 立春, c'est à dire le premier jour du Printemps d'après le calendrier solaire chinois, à ne pas confondre avec la Fête du Printemps (le nouvel an asiatique) qui tombait cette année le 1er février et dont le jour s'aligne sur le calendrier lunaire. 

L'année solaire chinoise se divise en 24 périodes solaires, de quinze jours chacune en moyenne, appelées "souffles" Qi - 气 ou Jieqi - 节气". Ces 24 "Qi" sont répartis en deux catégories qui s'alternent au cours de l'année : douze "jie - 节" et douze "zhong - 中". Les solstices et les équinoxes sont des "zhong" et les débuts des quatre saisons sont des "Jie". L'année solaire commence au solstice d'hiver qui est un "zhong". 

Le "Lichun", quatrième "Qi" de l'année, est donc un "Jie" et marque en Chine le début du Printemps. Il commence quand le soleil atteint 315 degrés de longitude et se termine quand il atteint la longitude de 330 degrés. Cette année, il a commencé le 4 février et s'est terminé le 19 février.

Chaque "Jie" ou "Jieqi" se divise en 3 périodes, les "Hou 候", de cinq ou six jours. Les "Hou" du "Lichun" sont : 

1. 东风解冻 dong feng jie dong - le Vent d'Est fait fondre la gelée

2. 蛰虫始振 zhechong shi zhen - le réveil des insectes (texto : les insectes qui dormaient commencent à se secouer)

3. 鱼上冰 yu shang bing - les poissons remontent jusqu'à la glace

A partir de "lichun", les températures remontent petit à petit, le soleil commence à chauffer et les pékinois ressortent sur le pas de leur porte pour apprécier ses rayons. 

Le "lichun" à Beijing - 北京的立春
Le "lichun" à Beijing - 北京的立春
Le "lichun" à Beijing - 北京的立春
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2021 3 06 /10 /octobre /2021 16:15

Le 1er octobre, c’est une foule dense et patiente qui a envahi la Place Tian’an Men à Beijing pour célébrer les 72 ans de la RPC. Essentiellement des provinciaux, les pékinois profitant d’une semaine de congés pour aller respirer un autre air, ailleurs en Chine. Ils portent le nouveau masque sanitaire dernier cri, arborant le slogan “我爱你中国 (Chine, je t’aime) ” aux couleurs jaune et rouge du pays, dont la mode a été lancée par l’équipe des sportifs chinois aux JO de cet été. Ils ont tout intérêt à l’aimer, leur Chine, puisqu’ils n’ont, pour ainsi dire, plus le droit d’en sortir. Le pays se replie sur lui-même et ceux des 老百姓 laobaixing (les citoyens lamba) qui détiennent un passeport n’ont plus le droit de le renouveler. Quant aux étrangers, tout est fait pour les empêcher de venir ou de rester. Les élans de patriotisme sur la place m’ont paru tièdes par rapport aux années précédentes. Même le portrait de Mao, repeint régulièrement, a pris quelques cernes qu’il n’avait pas auparavant. Fait curieux, les 100 ans du Parti communiste chinois fêtés cette année, et dont les médias et les officiels nous rebattent sans cesse les oreilles, ne sont pas évoqués sur la place. Ce ne sont plus que les enfants qui agitent le drapeau rouge, les adultes, quant à eux, en posant devant le traditionnel bouquet d’anniversaire “祝福祖国 (Meilleurs vœux à la patrie) demandent à cette patrie plus d’argent.

La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
La RPC fête ses soixante-douze ans - 中国七十二周年
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 04:27

Un poème de Marc Fontana

(figurant dans son recueil « Traversée du parc Ritan », éditions au Pont 9, 2018)

                                                                                 

                                           « Ils dorment »                                                                              

Ils dorment, voyez comme ils dorment, abandonnés, livrés au sommeil, voyez comme ils peuvent dormir n’importe où, n’importe quand, dans l’oubli de soi et des autres, pressés de se couler dans une contrée d’aventure, d’y mêler le monde connu et le monde inconnu, de se disjoindre et de se rejoindre, de perdre connaissance

 

Voyez comme ils s’installent, allongés, recroquevillés, accroupis, bras ballants, jambes écartées, rejetées, bouches ouvertes, dehors, sur un banc, un trottoir, la tête posée sur une bouteille en plastique, un sac, un linge, un bras, appuyée sur un guidon de vélo, regardez-les, couchés dans une carriole, parmi des légumes et des fruits

 

Affalés dans un fauteuil, au fond d’un magasin ou assis sur des marches, la tête dans les genoux ou posée sur un comptoir, le visage au creux des bras croisés, planté dans deux poings juchés l’un sur l’autre, ils dorment à la bibliothèque, écrasant livres et cahiers, ils dorment au restaurant, le désordre de la table écarté du coude, ils dorment, voyez comment

 

A l’instant vous les avez entendus, vus passer, mais ils sont maintenant plongés dans le plus profond sommeil, déjà si loin dans le sommeil, si prompts ils s’y sont immergés et le courant les emporte, non vous ne le voyez pas, c’est une perte, un chavirement

 

rien ne les distrait du bienfait du sommeil, ni les rires des filles qui trépignent de leurs talons hauts ni les voix qui hurlent dans les téléphones portables ni la chanson que la télé diffuse et qu’on chantonne à leurs oreilles, ni les odeurs qui s’échappent de toutes les cuisines, ni les cris des enfants dans la cour de l’école ni ceux des hommes qui guident les voitures sur le parking ni la rengaine plaintive de vendeuses qui hèlent les clients

 

Ils dorment, il faut l’écrire car bientôt on s’habituera, on ne le verra plus, ou bien seulement

Sans surprise

Ils dorment, ils dévident leur cocon, ils délivrent leur image pour, sans elle, émerger du rêve.

 

Dans les ruelles isolées

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Les "mantous 馒头" (petits pains cuits à la vapeur) peuvent attendre 

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

En pleine circulation, le confort du "banche 班车" (vélo à plateforme) 

ou du chariot "tuiche - 推车"

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Entre deux chargements

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Il attend son appel !

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

A l'abri de leur véhicule

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Sur les chantiers 

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

On respecte celui qui dort !

Dans les magasins

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

13h, chez Ikéa, rayon canapés

Dans les bibliothèques 

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Bercé (ou barbé ?) par les pensées de Mao 

Dans les gares 

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人

Les attentes entre deux trains peuvent être longues 

Et dans les parcs

Les chinois à l'heure de la sieste - 午睡时间的中国人
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 14:40

Le quartier de Shichahai 什刹海 “Le lac des dix monastères à Beijing”

Je montre souvent sur ce blog des photos du quartier de Shichahai sans jamais vraiment le présenter. Situé au nord-ouest de la Cité Interdite, le centre géographique de Beijing, ce quartier comprend trois lacs, Qianhai 前海 « le lac de devant », Houhai 后海 « le lac de derrière » et Xihai 西海 « le lac de l’ouest ». Son histoire remonte à la dynastie des Jin (1115-1234), mais c’est sous la dynastie des Yuan (1271-1368) qu’il connut une véritable prospérité. L’ingénieur hydraulique Guo Shoujing 郭守敬 (1231–1316), également astronome de génie, fut chargé par l’empereur Kubilai Khan d’améliorer le système de circulation et d’approvisionnement en eau de la ville qui, à l'époque, s’appelait Dadu (大都 « la grande capitale »). Il connecta les trois lacs, ainsi que d’autres voies d’eau des environs, au Grand Canal (大运河 dayunhe) lequel, depuis le 6e siècle, sous la dynastie des Sui , reliait le Fleuve Jaune (黄河 Huang he) au Yangtsé (长江 Changjiang). C’est ainsi que Dadu, future Beijing, fut reliée à la ville de Hangzhou 杭州 et au Yangtsé, coulant du nord au sud sur une longueur totale de 1011 kms. Le quartier, qui s’appelait alors Jishuitan (积水潭 « le Bassin de convergence des eaux »), devint un lieu d’échanges très important avec de nombreux commerces et marchés. Sous la dynastie des Ming , le quartier fut rebaptisé Shichahai 什刹海, en référence aux dix monastères (ou temples) qui y existaient à l’époque et ne sont plus qu’au nombre de deux de nos jours. Dès cette époque, le transport de marchandises se faisant moins aisé à partir du centre de Beijing, les rives des lacs furent abandonnées pour le commerce et devinrent un lieu de promenade et de détente et le sont encore.

 

 

Plan de Beijing à l'époque actuelle, à l'intérieur du 3ème périphérique. Les trois lacs de Shichahai sont entourés.

Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午

Il y a ceux qui prennent du bon temps

Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午

Et ceux qui travaillent

Ramassage des algues

Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午

Installation de supports pour planter des lotus

Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Une après-midi à Shichahai - 在北京什刹海的一天下午
Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 09:11

The Red Brick Museum, au nord-est de Beijing (20000 m2 de superficie totale et presque 10000 m2 de surface d’exposition) fondé en 2012 par un couple de collectionneurs chinois, Yan Shijie 闫士杰 et Cao Mei 曹梅, et ouvert au public depuis 2014, est dédié à l’art contemporain chinois et international.

Les volumes, les voûtes, les ouvertures de son architecture qui s’inspire des murailles chinoises et des monastères occidentaux, et dans un jardin qui, dans sa modernité, respecte la tradition paysagiste chinoise, inspire le recueillement. Et c’est ainsi qu’on y fait acte de dévotion pour les milliers d’images qui envahissent et jalonnent notre quotidien en parcourant l’exposition du Jeu de Paume de Paris, « Le supermarché des images », que le Red Brick Museum accueille jusqu’au 15 septembre.

 

Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Un temple pour l'art : The Red Brick Museum à Beijing - 北京红砖美术馆 :艺术的庙宇
Partager cet article
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 08:17

C'était fin avril, sur la Grande Muraille à Gubeikou 古北口长城 

Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Des fleurs sur la Grande Muraille - 长城开花了 !
Partager cet article
Repost0