Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 18:23
Beijing, Lundi 11 septembre 2007 - 北京,2007911日星期一

 

Un combat contre des ombres avec des éventails

Leçon de Taijishan (le Taiji à l'éventail) – 太极扇


Beijing, Lac de Houhai, rive sud

Gens-Taijishan.1-sept2007.jpg




Gens-Taijishan.2-sept2007.jpg


Le Taijishan - 太极扇, ou Taiji à l'éventail, est une variante du Taijiquan - 太极拳, lequel se pratique à mains nues.  Les autres variantes sont le Taijijian - 太极剑 ou Taiji à l'épée et le Taijigun - 太极棍 ou Taiji au bâton. Ils se classent dans la famille des arts martiaux chinois internes.
Ainsi donc, ces gestes lents et fluides, ces grands mouvements circulaires que l'on trace dans l'air seraient donc redoutables face à un adversaire ?
La légende veut que le Taijiquan ait été créé par un moine taoiste expert en arts martiaux, Zhang Sanfeng - 张三峰, mort au début de la dynastie Ming (fin du 14e siècle), suite à l'observation du combat entre une grue et un serpent à l'issue duquel le serpent prit le dessus. Celui-ci esquivait les coups secs et droits de l'oiseau par des mouvements souples, sinueux, lents et ininterrompus, pour ensuite contre-attaquer avec une rapidité foudroyante. Zhang Sanfeng en conclut que des mouvements circulaires et ininterrompus sont préférables aux mouvements droits et saccadés et que souplesse et flexibilité l'emportent sur force et dureté.
Le Taijiquan et toutes ses variantes,  qui mettent l'accent sur la maîtrise de la respiration et visent à harmoniser le Qi (l'énergie vitale), sont beaucoup pratiqués en Chine comme une gymnastique énergétique douce. Ils se pratiquent au petit matin et en plein air. Le Taijishan  est plutôt pratiqué par les femmes. Attention à leur coup d'éventail !

Repost 0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 16:15

Beijing, Lundi 10 septembre 2007 -  北京, 2007910日星期一


Beijing Pop Festival, 8-9 septembre 2007 

北京流行音乐节, 20079月八日及九日

 


We love Cui Jian – 我们爱崔建


Quelques photos

 
Festival-Pop-DHAT.1-sept2007.jpg
le chanteur du groupe japonais "Doc Holiday and Apache Train"


Festival-Pop-Piquants.2-sept2007.jpg
piquant


                                                        prises en


Festival-Pop-BaoAn2-sept2007jpg-copie-1.jpg



Festival-Pop-BaoAn.1-sept2007.jpg




Festival-Pop-BaoAn.4-sept2007.jpg




Festival-Pop-BaoAn.8-sept2007.jpg
ils ont mis le paquet ! de quoi ont-ils donc peur ?

                                                          
                                                          attendant la 
montée



Festival-Pop-Foule.8-sept2007.jpg



Festival-Pop-Foule.13-sept2007.jpg




Festival-Pop-Foule.1-sept2007.jpg


                                                      sur scène



Festival-Pop-Scene.2-sept2007.jpg


                                                           de

                                                            Festival-Pop-Cui-Jian.1-sept2007.jpg




Festival-Pop-Cui-Jian.21-sept2007.jpg




Festival-Pop-Cui-Jian.11-sept2007.bis.jpg




Festival-Pop-Cui-Jian.18-sept2007.jpg





Festival-Pop-Cui-Jian.2-sept2007.ter.jpg




Festival-Pop-Cui-Jian.23-sept2007.jpg





Festival-Pop-Cui-Jian.6-sept2007.bis.jpg


Cui Jian c'est .... le père du rock chinois, la musique au service de la contestation, la voix des étudiants de Tian'An Men... une voix rauque, une casquette beige avec une étoile rouge, un visage boudeur, un regard tendre sur les gens et des piques vénimeuses contre les autorités. Personnage emblématique, il a été interdit de concert devant une vaste audience pendant douze ans, se produisant dans de petites salles chinoises ou à l'étranger pendant tout ce temps-là. Il a fait une rentrée triomphale à Beijing un soir de septembre 2005. A ses dizaines de milliers de fans  rassemblés ce soir là il a dit « J'ai dû attendre longtemps : après ce soir, on me permettra peut-être de revenir dans douze ans... ». Il n'a pas eu besoin d'attendre à nouveau si longtemps. Deux ans après, il monte à nouveau sur une grande scène de Beijing et  il crie toujours :  « Le drapeau rouge flotte toujours, sans orientation fixe, la révolution continue toujours, les vieux sont plus puissants...(extrait de sa chanson "Des oeufs sous le drapeau rouge - 红旗下的蛋")

Repost 0
Published by Jilian - dans Les arts
commenter cet article
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 07:13

 Beijing, Dimanche 9 septembre 2007 - 北京, 200799日星期日


Les bonnes paroles du Comité de quartier (*) - 居委会的金玉良言


Beijing, Yangfang hutong –
北京羊方胡同
Annonce.1-Aout2007.jpg

"Augmenter la prévention c'est améliorer la sécurité" 

Ici, le terme « prévention » est général, contre les vols mais aussi pour la santé. 
Un grand nombre d'employés d'entreprises privées n'ont pas de couverture médicale (copié du système américain). On encourage les gens à souscrire une assurance médicale privée.

 
 

Beijing, Dongming hutong - 北景东明胡同
Annonce.2-Aout2007.jpg

 "Les filles et les garçons sont les fleurs de la patrie.
  Les filles et les garçons sont l'espoir du peuple.
  Chérir les filles c'est donc se préocupper de l'avenir de la nation."

La tradition en Chine veut que, une fille, une fois mariée aille vivre chez sa belle famille. La politique de l'enfant unique a entraîné chez les chinois, notamment chez les paysans, la crainte d'avoir une fille. Celle-ci, une fois mariée, quitterait la maison, laissant ses parents seuls sans soutien financier et sans bras pour travailler la terre. Dans les villes, grâce à un système de retraite et un niveau d'éducation plus élevé, la discrimination envers les petites filles est moins forte. Cependant....

 

 (*)Le système des comités de quartier a été établi dans les villes dans les années 1950. Ce sont des organisations administratives de base qui se chargent de traiter les disputes entre voisins, de gérer les résidents non-permanents, les chômeurs et les personnes âgées, et de veiller à l'hygiène et à l'ordre social du quartier. Les membres des comités de quartier, des retraités essentiellement, sont, depuis peu, élus par des représentants du quartier et non plus nommés par le gouvernement. Depuis qu'ils sont élus, ils sont moins considérés comme les mouchards du quartier, les « petits vieux au brassard rouge qui caftent tout ».

 

 

Repost 0
Published by Jilian - dans La rue artiste
commenter cet article
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 08:16

Beijing, Samedi 8 septembre 2007 - 北京,200798日星期六

 

 

  

Echafaudages -  脚手架

 

Echafaudages.1-septembre2007bis.jpg
Copyright ©Jilian





Echafaudages.2-Septembre2007.jpgCopyright ©Jilian

Repost 0
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 16:04
Beijing, Vendredi 7 septembre 2007 – 北京,200797日星期五

 

Un vieux métier – 老行业

 

Ce colporteur vend des couettes en étoupe de coton sur lesquelles il coud une doublure en tissu, couleur et qualité au choix du client. Un vieux métier de rue qui a tendance à se perdre depuis que l’on trouve dans les magasins, des couettes en nylon ou en duvet, ainsi que les housses adaptées, déjà toutes faites. Il est repris par les paysans venus travailler à Pékin pour fuir la misère des campagnes. A la campagne, ce style de couverture est encore très répandu.

 

 

Gens-Jiagong-Beitao-aout2007ter.jpg



Gravure du 19e siècle tirée d’un livre intitulé
“十九世纪三百六十行” (360 métiers du 19ème siècle, en Chinequi représente un marchand de rue vendant des couettes. 

360-Professions-in-China.1.jpg

                       

Repost 0
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 09:09
Beijing, Jeudi 6 septembre 2007 - 北京,2007 年9月6日星期四

Fossé nord-est de la Cité Interdite - 筒子河弹指二十年


1987

undefined




Cit---Interdite-Tongzihe.bis.jpg





2007



Cite-Interdite-sept20072bis-copie-1.jpg

 

Cite-Interdite-sept2007.2ter.jpg



Les chinois aiment leurs sites anciens et en sont fiers. Cependant, ils ne chérissent pas particulièrement les vieilles pierres. Le  tas de ruines que l'on entretient amoureusement au fil des ans ne semble pas être leur tasse de thé. Si un bâtiment est trop croulant, on le démolit pour en construire un plus moderne et différent à la place (on le constate de façon dramatique dans Beijng en ce moment) ou on le restaure à l'identique mais en lui redonnant un air flambant neuf. Ce n'est pas nouveau. C'est une habitude qui a été prise au cours des siècles à cause de la faible résistance des matériaux aux intempéries, aux différences d'hygrométrie et aux incendies. L'architecture traditionnelle étant essentiellement en brique et en bois, les édifices ont une courte durée de vie. Au cours des siècles, beaucoup de monuments célèbres ont dû être reconstruits sans que personne n'y trouve à redire. Ainsi, la Cité Interdite, a été reconstruite plusieurs fois, et, en tout cas, restaurée sous le règne de chaque empereur.

PS : le seul site qui n'ait pas été reconstruit est le Yuanmingyuan (ancien Palais d'été), un jardin grandiose au nord-ouest de Beijing, aménagé à la fin du 18e siècle par l'empereur Qianlong, avec des fontaines et des monuments de style occidental qui n'avaient rien à envier à Versailles. Les troupes anglo-françaises ont détruit ce site,  à la fin du 19e siècle, lors de la deuxième guerre de l'opium. Depuis, il est resté tel quel, hanté par des fantômes de pierre, en témoignage de la barbarie des occidentaux. 


le Yuanmingyuan (le jardin de la clarté parfaite)
 
Yuanmingyuan-1987bis.bmp.jpg

 

 

Repost 0
Published by Jilian - dans Sites
commenter cet article
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 03:08
Beijing, Mercredi 5 septembre 2007 - 北京,2007 年9月5日星期五

Vélos solo - 独身者






V--los-2.jpg
Repost 0
Published by Jilian - dans Vélos
commenter cet article
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 08:15
Beijing, Mardi 4 septembre 2007 – 北京, 200794星期二

Foire Internationale du Livre de Beijing (14ème édition)
- Vendredi 29 août au Lundi 3 Septembre 2007 

14届北京国际图书博览会 - 2007831日至200793


« Celebration of life ! »

                                             
On y mange

Salon-du-livre-sept2007.36.jpg


 
                                                 On y dort

Salon-du-livre-sept2007.41.jpg



on peut faucher des livres à l'heure de la sieste
 Salon-du-livre-sept2007.8.jpg



je blague ! un ange gardien veille
Salon-du-livre-sept2007.9.jpg





                                        On y fait des rencontres


concours Miss Bookfair ?
Salon-du-livre-sept2007.23.jpg



Voici Nini, le vert, à tête d'aigle, une des mascottes 
des JO 2008. Je savais que je n'y échapperais pas !

Salon-du-livre-sept2007.38.jpg



je ne suis pas la seule à ne pas savoir qui c'est

Salon-du-livre-sept2007.44.jpg



                                              On espionne


oh, les vilains !
Salon-du-livre-sept2007.3.jpg



                                     Et ....on y bouquine


Salon-du-livre-sept2007.18.jpg






Salon-du-livre-sept2007.20.jpg





Salon-du-livre-sept2007.33.jpg




Salon-du-livre-sept2007.35.jpg



Quelques livres


Les guides "Lonely Planet" traduits en chinois. Une classe moyenne
émergeante, dans les grandes villes, se lance dans le tourisme
hors des frontières. Ici, guides du Cambodge, de l'Italie, de la 
Nouvelle-Zélande et de l'Amérique Latine
Salon-du-livre-sept200715-copie-1.jpg



Un livre sur le taoïsme, facsimilé d'une édition ancienne
Salon-du-livre-sept2007.39.jpg




Après les traductions en chinois de livres d'économie et de marketing qui ont envahi le
marché ces dix dernières années, les livres de psychologie font leur entrée

Salon-du-livre-sept2007.40.jpg




Un livre d'art entièrement dédié à l'analyse d'une peinture ancienne
Salon-du-livre-sept2007.42.jpg




Quelques stands d'éditeurs chinois


Salon-du-livre-sept2007.10.jpg




Salon-du-livre-sept2007.12.jpg




Salon-du-livre-sept2007.17.jpg





Salon-du-livre-sept2007.22.jpg


Cocorico ! le stand des éditeurs français


Salon-du-livre-sept2007.6.jpg





Salon-du-livre-sept200737-copie-1.jpg




Salon-du-livre-sept2007.5.jpg 

 

Salon-du-livre-sept200748-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Jilian - dans Actualité
commenter cet article
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 07:27
 Dimanche 2 septembre 2007 2007 92日星期六

 

 

A Beijing, la beauté n’est pas toujours là où on l’attend. Elle est souvent dans un regard que l’on croise, un geste ou une posture que l’on surprend en passant, dans la rencontre éphémère entre un trait de lumière, une couleur et une forme au détour d'une rue.


Rue Jingshandongjie - 景山东街

Impressions-JingshanGongyuan-sept.2007.1.jpg










Impressions-JingshanGongyuan-sept.2007.4.jpg
Repost 0
Published by Jilian - dans La rue artiste
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 03:57
Beijing, Samedi 1er septembre 2007 - 北京,2007 年9月1日星期六


18h30 : les serveuses d'un grand restaurant reçoivent les dernières recommandations avant de prendre leur service.

Une pratique très courante à Pékin est celle de rassembler les serveurs sur le trottoir, devant leur restaurant, pour une petite séance de «travail idéologique» (sixiang gongzuo-思想工作).


Rues-Bellagio-aout2007.jpg

 

Repost 0
Published by Jilian - dans Les rues
commenter cet article