Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 05:17
 Beijing, Dimanche 4 novembre 2007 – 北京,2007114日星期日

 
Ya Ji Shan ou « La montagne des macarons de demoiselle » - 丫髻山

Deux temples taoïstes au sommet d’une montagne, à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Beijing. Le temple le plus ancien date de la dynastie Tang (618-907). Le plus récent date de la dynastie Liao (916-1125). Après avoir été détruits au cours d’une guerre, ils furent reconstruits sous la dynastie Ming (1368-1644). Les empereurs de la dynastie Qing (1644-1911) s’y arrêtaient pour y faire des offrandes avant de continuer leur chemin vers le cimetière des empereurs de leur dynastie situé plus loin à l’est.

Un des temples est actuellement en cours de restauration.

Chaque année, au cours des deux premières semaines du 4eme de l'année lunaire (mois de mai) s'y tient une foire du temple. Des camelots viennent y vendre des objets d'artisanat et des pélerins y brûler de l'encens.

Le nom de Ya Ji -丫髻  a été donné à la montagne car, de loin, les deux temples s’apparentent à la coiffure formée de deux petits chignons appelés Ji- que portaient autrefois les jeunes filles chinoises sur le sommet de la tête (Ya-voulant dire « fille ») et que, en français, je traduirais par «macaron».


Beijing-Yajishan-Feuilles-rouges.bis-Nov2007.jpg




Beijing-Yajishan-Montagnes.9-Nov2007-copy.jpg




Beijing-Yajishan-Montagnes.2-Nov2007.jpg




Beijing-Yajishan-Temple.7-Nov2007-copy.jpg



Beijing-Yajishan-temple.3-Nov2007-copy.jpg




Beijing-Yajishan-Temple.1-Nov2007-copy.jpg



Beijing-Yajishan-Montagnes.1-Nov2007.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jilian - dans Sites
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jilian 吉莲的博客
  • Le blog de Jilian     吉莲的博客
  • : Des photographies prises au fil des jours, selon l’humeur du temps, les occasions, les états d’âme… le quotidien, l’exceptionnel, l’éphémère, l’intemporel, ce que j’aime, un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout dans ce pays où j’ai choisi de vivre.
  • Contact

Recherche