Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 03:10
Beijing, Mercredi 24 octobre 2007 – 北京,20071024日星期



On peut toujours rêver....


 Beijing, 2ème périphérique nord 北京北二环路

Beijing-Rues-Bei-Er-Huan.1.jpg

 

Beijing, Gongtibeilu - 北京工体北路

Beijing-Rues-Gongtibeilu.1.jpg



Certains matins ou certains soirs, quand le courant fluide et lent de la circulation m'entraîne avec ma voiture entre les barres d’immeubles, je me prends à m’imaginer dans une manière de « Shan shui » («Montagne et eau », c'est ainsi qu'on appelle la peinture de paysage traditionnelle chinoise)*...

 

Comme ceci


Gorges du Yangtsé, 2001 长江三峡,2001年

COUL-Yangts---Sanxia.2-Aout2001.jpg




COUL.Yangts---Sanxia.1-Aout2001.jpg

 

Ou comme cela


Peinture de Hua Sanchuan (mi-20ème siècle) 
 華三川山水画






Fragment
File0007bis.jpg


 
Sur le tableau, le peintre a calligraphié une poésie de Li Bai (701-762), un grand poète de la dynastie Tang.

« En quittant aux aurores la ville de Baidi »
«J’ai quitté Baidi sous les nuages multicolores de l’aube, et j’ai couvert en un jour les dix mille li jusqu’à Jianling. Sur les deux rives retentissaient les hurlements des singes alors que ma frêle embarcation franchissait dix mille gorges.»
 

 *le « Shan shui » ou « montagne et eau » est la peinture de paysage traditionnelle chinoise. Produit de la mémoire visuelle du peintre, qui ne travaille jamais d’après modèle, ou entièrement née de son imagination, son objet essentiel en est la nature. L’homme n’en est pas exclu, mais modestement replacé à l’échelle de la nature. La peinture traditionnelle de paysage est très proche de la poésie classique chinoise. Dans la façon dont il transpose des impressions visuelles en images, le peintre exprime ses émotions et sa vision personnelle du monde.
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jilian - dans Etats d'âme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jilian 吉莲的博客
  • Le blog de Jilian     吉莲的博客
  • : Des photographies prises au fil des jours, selon l’humeur du temps, les occasions, les états d’âme… le quotidien, l’exceptionnel, l’éphémère, l’intemporel, ce que j’aime, un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout dans ce pays où j’ai choisi de vivre.
  • Contact

Recherche