Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 16:15

Beijing, Lundi 10 septembre 2007 -  北京, 2007910日星期一


Beijing Pop Festival, 8-9 septembre 2007 

北京流行音乐节, 20079月八日及九日

 


We love Cui Jian – 我们爱崔建


Quelques photos

 
Festival-Pop-DHAT.1-sept2007.jpg
le chanteur du groupe japonais "Doc Holiday and Apache Train"


Festival-Pop-Piquants.2-sept2007.jpg
piquant


                                                        prises en


Festival-Pop-BaoAn2-sept2007jpg-copie-1.jpg



Festival-Pop-BaoAn.1-sept2007.jpg




Festival-Pop-BaoAn.4-sept2007.jpg




Festival-Pop-BaoAn.8-sept2007.jpg
ils ont mis le paquet ! de quoi ont-ils donc peur ?

                                                          
                                                          attendant la 
montée



Festival-Pop-Foule.8-sept2007.jpg



Festival-Pop-Foule.13-sept2007.jpg




Festival-Pop-Foule.1-sept2007.jpg


                                                      sur scène



Festival-Pop-Scene.2-sept2007.jpg


                                                           de

                                                            Festival-Pop-Cui-Jian.1-sept2007.jpg




Festival-Pop-Cui-Jian.21-sept2007.jpg




Festival-Pop-Cui-Jian.11-sept2007.bis.jpg




Festival-Pop-Cui-Jian.18-sept2007.jpg





Festival-Pop-Cui-Jian.2-sept2007.ter.jpg




Festival-Pop-Cui-Jian.23-sept2007.jpg





Festival-Pop-Cui-Jian.6-sept2007.bis.jpg


Cui Jian c'est .... le père du rock chinois, la musique au service de la contestation, la voix des étudiants de Tian'An Men... une voix rauque, une casquette beige avec une étoile rouge, un visage boudeur, un regard tendre sur les gens et des piques vénimeuses contre les autorités. Personnage emblématique, il a été interdit de concert devant une vaste audience pendant douze ans, se produisant dans de petites salles chinoises ou à l'étranger pendant tout ce temps-là. Il a fait une rentrée triomphale à Beijing un soir de septembre 2005. A ses dizaines de milliers de fans  rassemblés ce soir là il a dit « J'ai dû attendre longtemps : après ce soir, on me permettra peut-être de revenir dans douze ans... ». Il n'a pas eu besoin d'attendre à nouveau si longtemps. Deux ans après, il monte à nouveau sur une grande scène de Beijing et  il crie toujours :  « Le drapeau rouge flotte toujours, sans orientation fixe, la révolution continue toujours, les vieux sont plus puissants...(extrait de sa chanson "Des oeufs sous le drapeau rouge - 红旗下的蛋")

Partager cet article

Repost 0
Published by Jilian - dans Les arts
commenter cet article

commentaires