Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 16:38

Beijing, Dimanche 26 août 2007 北京,2007 826日星期日

  

Le jujubier est bien mort. Je l'ai toujours connu. Il a pris racine dans une cour voisine, il y a fort longtemps, mais c'est la mienne que, chaque été, il gratifie de ses branches feuillues et de ses jujubes. Je devrais dire “gratifiait”, car il ne portera plus ni feuille ni fruit. Il est resté en hiver, et pour toujours. L'hiver dernier, justement, j'ai pris en photo, sans inquiétude, ses branches dénudées éclairées par la lune. Je trouvais la vision poétique et mélancolique. Elle me rappelait un dessin à l'encre de Chine. Maintenant, l'été touche à sa fin et le pauvre arbre allonge vers le ciel des membres secs et gris, alors que tout autour de lui n'est qu'un foisonnement de verdure. Vu dans le soleil, il rappelle encore le même dessin à l'encre de Chine. Piètre consolation. Je n'aime pas les jujubes fraîches et ne sais pas les préparer, mais j'aimais entendre le bruit mat et plein qu'elles faisaient en tombant sur les dalles de ma cour. Un voisin devait aussi les apprécier car je l'ai aperçu plusieurs fois perché sur le toit de ma maison faisant une abondante cueillette.


hiver

la-cour5.jpg 



été

La-cour3.jpg


La jujube - zao : à Beijing et dans tout le Nord de la Chine, beaucoup de cours de maisons sont plantées de jujubiers. La jujube est un fruit qui a des vertus curatives (elle favorise la circulation de l'énergie vitale (le qi -) dans le corps. Son nom se prononce de la même façon que le caractère qui veut dire « tôt »  et est donc un synonyme de «on fera fortune tôt ».


Partager cet article

Repost 0
Published by Jilian - dans Etats d'âme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jilian 吉莲的博客
  • Le blog de Jilian     吉莲的博客
  • : Des photographies prises au fil des jours, selon l’humeur du temps, les occasions, les états d’âme… le quotidien, l’exceptionnel, l’éphémère, l’intemporel, ce que j’aime, un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout dans ce pays où j’ai choisi de vivre.
  • Contact

Recherche